Potins

Le nouvel album de Malek
L’information nous provient de Malek lui même. Ce chanteur vient de déclarer qu’il prépare actuellement son prochain album. Cet album dont le nom n’est pas encore connu est composé de dix à douze titres.
Malek est préoccupé par cet album pisqu’il a hâte d’achever. Ceci dit, ce chanteur ne compte pas bâcler son travail. Il s’y concentre réellement.
La nouveauté, c’est que cet album rompt avec le style habituel de ce chanteur-compositeur. « Cet album est complètement accoustique, il est composé avec très peu d’orchestration, en bref il est très dépouillé », explique Malek. Dépouillé dans le sens où le musicien accorde plus d’intérêt aux paroles et aux textes plutôt qu’au rythmes. 
Une façon pour Malek de donner une nouvelle couleur à sa musique et de changer de registre.
Une expérience de plus dans la carrière professionnelle de Malek. Une carrière qui, selon ce chanteur, a beoin d’une force morale. Il déclare cela quand il parle de studio 2M. « Le talent ne suffit pas, la force mentale est plus importante ». Malek signifie par là, que la carrière musicale nécessite une forte volonté.


 Le Grand Prix de Abdelkébir Rgagna
Le comédien Abdelkébir Rgagna est aux anges. Il vient d’être primé à la deuxième édition du Festival international du théâtre de l’enfant. Ce festival a eu lieu du 1er au 9 juillet à Asilah et a été marqué en effet, par la consécration de ce comédien. Abdelkébir Rgagna s’est vu décerner le prix des meilleurs décors pour la mise en scène de la pièce théâtrale « Le tribunal des animaux » écrite par Ahmed Bourkab. Cette pièce sera présentée le dimanche 24 juillet à 10 heures au Théâtre national Mohammed V.
Cette pièce de théâtre présentée par la troupe "Adam pour la production  artistique" avait remporté le premier prix du festival du théâtre pour enfants  organisé, du 2 au10 juillet 2004 par le conseil de la commune de Rabat-Hassan, sous  le thème "L’enfance: l’espoir et la vie". Abdelkader Rgagna s’apprête à présenter une autre pièce : « Balisat El Marhoum » écrite par Mohamed El Habib, le 15 juillet au 2ème Festival du théâtre à Marrakech. Par la suite, cette pièce poursuivra sa tournée un peu partout au Maroc. Prochaine étape, le 26 juillet au festival du théâtre de Meknès.


Soumaya Abdelaziz en plein déménagement
Après avoir vécu plus de 7 ans à Salé, la chanteuse Soumaya Abdelaziz s’est installée à Rabat, et aujourd’hui elle déménage plus loin encore. La chanteuse et psychiatre de profession s’apprête à s’installer à Marrakech. Soumaya laisse mûrir son projet d’éditer deux albums, l’un en arabe et un autre en français. En fait elle attend la réponse des éditeurs et des producteurs de disques aussi bien au Maroc qu’en France. Pour l’instant aucune nouvelle à l’horizon c’est le statu quo déclare Soumaya. Ceci ne l’empêche pas par contre de rester optimiste, elle attendra le temps qu’il faut. Pourvu que le résultat soit de taille. Pour rappel, Soumaya avait réalisé une tournée en Espagne pendant le mois de mai dernier. Elle s’était rendue dans un pénitentier et a chanté pour les enfants. Cette tournée a eu, selon ses dires, de très bons échos. « Il y a eu de très bonnes réactions dans la presse Internationale ». Après cette tournée en Espagne, au mois de mai dernier Soumaya essaie d’activer ses projets d’édition de livre et de recueils de poèmes.
Elle fera la relance de ces projets une fois que son déménagement sera terminé.


  
 Houda Raihani joue toujours à la maîtresse
L’actrice Houda Raihani est toujours à l’affiche de l’émission « Yaoumiyat Moudarisa » qui est diffusée sur la quatrième chaîne. Produite par Ali’N productions, cette émission pour la lutte contre l’analphabétisme est toujours en tournage. En tout, 110 épisodes doivent être achevés d’ici le 24 juillet. Pour pouvoir terminer à temps, l’équipe tourne 4 épisodes par jours. Selon Houda Raihani, le travail se déroule dans de bonnes conditions et pour cette actrice, c’est toujours agréable e travailler avec des jeunes. En parallèle, Houda Raihani vient tout juste de terminer le tournage du téléfilm : « Maoussim Jaf » réalisé par Redouan Kacimi. Les textes de cette œuvre sont de Youssef Fadel et l’histoire se passe dans une ferme. Houda Raihani joue aux côtés de Touria Alaoui, Mohamed Khouyi, et Fatema Ouchane. Elle incarne le rôle de la fille du gardien de la ferme. Le tournage a eu lieu dans la région de Benslimane. La diffusion de ce téléfilm produit par 2M reste par contre encore indéfinie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *