Pour faire de la ville de Benslimane une «capitale verte»

Pour faire de la ville de Benslimane une «capitale verte»

Pendant quatre jours, les habitant de la ville verte, Benslimane, se donneront rendez-vous pour la première édition du festival «Al Felline » qui aura lieu du 23 au 26 juillet 2009. Initiée par la municipalité de Benslimane et la fondation Faracha en partenariat avec la préfecture de Benslimane, la première édition du festival est placée sous le thème «Harmonie entre l’homme et la nature». Le festival est organisé à l’occasion de la célébration des 10 ans de règne de SM le Roi Mohammed VI. Cette année également, correspond au centième anniversaire de la ville de Benslimane. «Je suis fier de participer à la création du festival «Al Felline», dans la ville qui m’a vu naître et de mettre en place les mesures transversales pour faire de Benslimane la capitale écologique du Royaume», a souligné Jean-Marie Santander, président de la fondation Faracha,  lors de la conférence de presse tenue, lundi 23 mars à Benslimane. Et de poursuivre : «La ville de Benslimane dispose de tous les atouts pour se développer dans le respect de ses équilibres. Eco tourisme, agriculture, biologie, énergie renouvelable, traitement de l’eau, tous ces projets ne manquent pas. Mais ils doivent être « sérieusement encadrés» de manière à maintenir les équilibres pré-cités, sinon gare aux ruptures écologiques». Selon les organisateurs, le choix du nom «Al Felline» provient de la forêt de chêne liège qui entoure Benslimane. Le chêne symbolise la solidité, la puissance et la longévité, au sens spirituel autant que physique. Le festival «Al Felline» sera un espace de réflexion, d’échanges, de débats et, partant, de sensibilisation aux grandes problématiques associant développement et environnement. Ce noble objectif se déclinera, durant les quatre jours de la manifestation, en quatre volets qui incarnent les principes fondateurs du festival : communiquer, échanger, découvrir et bâtir. De plus, la première édition d’Al Felline se traduira également par la pose de la première pierre du théâtre de verdure qui est appelé à devenir le lieu emblématique du festival au cours des prochaines éditions. Ce théâtre de verdure, conçu par la fondation Faracha permettra des actions, tout au long de l’année, pour faire de Benslimane, la «capitale verte» du Royaume.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *