Retrospective 2014: Bastaoui, une flamme s’est éteinte

Retrospective 2014: Bastaoui, une flamme s’est éteinte

L’une des pertes les plus douloureuses de l’année était celle de Mohamed Bastaoui. Il s’est éteint à l’âge de 60 ans après avoir été hospitalisé quelques jours avant son décès à Rabat. Sa disparition a non seulement marqué son entourage, mais aussi la scène artistique dans son ensemble.

C’est un vide qu’il laissera dans ce milieu puisque d’aucuns réalisateurs savent très bien que certains rôles sont faits pour être interprétés par Bastaoui. Déjà, la force tranquille, qu’il incarnait de son vivant, lui permettait de crever petit et grand écrans. Les critiques l’ont même qualifié, lors de la dernière décennie, de star de la TV marocaine. Le défunt a également pris part à plusieurs productions internationales tournées au Maroc où il a joué ses rôles avec brio.

Ceux qu’il a également interprétés, au niveau national, lui ont valu l’amour du public. Sa dernière apparition remonte au Festival international du film de Marrakech 2014 dans la projection du long-métrage «L’orchestre des aveugles» de Mohamed Mouftakir. Pour rappel, ledit festival lui a rendu hommage en 2011.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *