Salon international de Tanger des livres et des arts : Une édition en adéquation avec la diversité culturelle de la ville

Salon international de Tanger des livres et des arts : Une édition en adéquation avec la diversité culturelle de la ville

Le 17ème Salon international de Tanger des livres et des arts est un événement qui est à la mesure de la diversité culturelle de la ville. C’est ce qu’a affirmé Alexandre Pajon, directeur de l’Institut français de Tanger et commissaire du Salon, lors d’une conférence de presse organisée, mardi 23 avril, pour la présentation de la programmation de cet événement livresque et artistique. D’un coût global de 2 millions DH, cette 17ème édition réunira, du 8 au 12 mai, des écrivains, artistes, philosophes et penseurs, qui animeront des conférences et des tables rondes autour du thème «Eloge de la lenteur». Après un Salon 2012 tourné entièrement vers l’ère numérique, les organisateurs ont choisi cette année le thème de la lenteur dans son acceptation positive, car «il nous faut prendre le temps de lire, de créer, de réfléchir…», précise M. Pajon.
Organisées par l’Institut français du Maroc en partenariat avec l’Association Tanger région action culturelle (ATRAC), les activités de ce 17ème Salon se dérouleront au somptueux Palais Moulay Hafid, plus connu chez les Tangérois par le Palais des institutions italiennes. En plus des conférences et des tables rondes, le programme comporte des hommages rendus au poète marocain Mohammed Bennis et l’auteur tangérois Angel Vázquez ainsi que celui posthume prévu pour célébrer le centenaire de la naissance de l’écrivain français Albert Camus. Cette édition sera l’occasion pour faire découvrir aux Tangérois et aux visiteurs de la ville les toiles de l’artiste-peintre autodidacte souiri, Saïd Ouarzaz, et une exposition croisée de photographie et d’écriture de la photographe Emmanuelle Gabory et l’écrivain Véronique Bruez.
Pour la première fois depuis sa création, cette édition programme des activités spécifiques aux jeunes. Une scène sera installée pour permettre à un plus grand nombre d’entre eux d’assister à des spectacles de contes, animations musicales… «Les jeunes sont notre cœur de cible, nous allons pour la première fois ouvrir un espace jeunesse», dit M. Pajon.
Pour la cinquième année consécutive, ce Salon programme le concours «Le plaisir de lire» qui sera organisé en partenariat avec l’Académie régionale de l’éducation et de la formation Tanger-Tétouan au profit des collégiens d’une soixantaine d’établissements scolaires publics et privés dans sept délégations de la région du Nord.
Les participants et le public seront invités à assister à des soirées artistiques dont le concert de musique traditionnelle hassanie (Mnat Aïchata), le récital de piano de la jeune artiste marocaine Dina Bensaïd et un concert de jazz où le Français Baptiste Trotignon se produira en vedette sur scène comme pianiste et chanteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *