Tétouan, capitale de la BD

Organisé par l’Institut national des Beaux-Arts (INBA) de Tétouan avec le soutien de l’Union européenne, le Festival international de la bande dessinée vise à promouvoir l’art de la bande dessinée au Maroc et à faire de la ville de Tétouan la capitale marocaine de cet art et le berceau des arts plastiques contemporains. La 5ème édition de cet événement se déroulera du 28 au 31 mai à Tétouan. Ainsi une vingtaine de jeunes mordus de la bande dessinée, de moins de 30 ans en provenance de plus de 10 pays, ont été sélectionnés pour prendre part à la compétition du festival. En plus de «Bédéistes» représentant le Maroc, seront en lice lors de la compétition de ce festival, des jeunes artistes en provenance de divers pays du pourtour méditerranéen notamment la France, l’Espagne, la Roumanie, l’Italie, la Suisse, la Bolivie, l’Algérie, la Tunisie, l’Egypte, le Mexique et la Belgique. Etienne Schréder, Eric Cartier, Mohamed El Barraq, et Christophe Badoux, les quatre membre du jury de ce festival, tous de grands noms de la BD, auront pour mission de décerner le prix au meilleur album de BD du festival. Le deuxième Prix du festival concernant la meilleure production de l’atelier du festival sera décerné par le public.
«Parmi les objectifs de cette édition, il y a celui d’offrir un espace d’échanges et de rencontres entre les jeunes artistes de la BD dans le but de mutualiser les expériences et également de permettre aux créateurs de rencontrer les demandeurs et les professionnelles de cet art, à savoir: éditeurs, producteurs, publicitaires, agences de communication et journaliste….», affirme le directeur du festival, Jaouad Diouri. Pour cela et pour le bonheur d’un public de tout âge, diverses expositions de bande dessinées seront au programme du festival. Ainsi seront exposée les planches des jeunes artistes de plus d’une vingtaine de pays, des membres du jury et des étudiants des écoles supérieures des Beaux-arts. L’exposition thématique, «La Suisse, un pays de BD», initiée par l’ambassade de Suisse au Maroc, propose 42 panneaux. Les ateliers organisés en février 2008 et animés par 8 étudiants des Beaux-arts de Tétouan en faveur de 80 collégiens, exposeront le résultat de leurs travaux. Également seront exposés, les travaux de l’atelier «animation» encadré par Coke Riobo, en préparation au festival et ceux des ateliers «scénario», organisés en avril 2008 et animés par des professeurs de l’INBA et de la faculté des lettres. L’atelier «BD in situ» invite les participants de cet événement, à produire des œuvres de BD pendant les 4 jours du festival et cela à partir d’observations dans les quartiers de la ville de Tétouan et de séances de discussion et d’échanges.
La production sera exposée à la fin de la quatrième journée du festival et fera l’objet d’un prix du public. Pour la cérémonie d’ouverture, le festival prévoit une projection de film d’animation. Par ailleurs, projection spéciale «Festival international du cinéma d’animation de Méknes» 2008, films documentaires et éducatifs en dessins animés, soirée musicale et conférences débats, ponctueront les diverses expositions de ce festival. Ce dernier se déroulera dans les principaux sites culturels de la ville notamment l’INBA, l’Ecole des arts et métiers, l’Institut français, l’Institut Cervantès, la Maison de la culture, la Galerie Bertuchi et l’Association Hanane de Torreta.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *