Théâtre : «Il était une fois Molière» en tournée

Théâtre : «Il était une fois Molière» en tournée

La vie et l’œuvre de Molière réunies dans une même pièce en Darija «Il était une fois Molière». C’est ce qu’offre à voir la tournée organisée par la Fondation des arts vivants. Ainsi le 19 août au théâtre Touria Sekkat à Casablanca , le 20 août au théâtre municipal de Mohammedia et enfin le 25 à Rabat au théâtre Mohammed V, selon Rami Fijjaji, assistant metteur en scène de la pièce. D’une durée de 1h30, cette pièce «n’est pas une adaptation d’une des pièces de Molière mais une création originale et inédite qui revient sur la vie de Molière et les principaux thèmes traités dans ses pièces. «Il était une fois Molière», produite et mise en scène par Noureddine Ayouch, réunit des valeurs de la scène théâtrale marocaine notamment les neuf comédiens  : Abdessamad Miftah El Kheir, Jamila El Haouni, Mostafa El Houari, Meryem Zaïmi, Adil Abatorab, Hasna Tamtaoui, Hala Lahlou, Mohamed Aouragh et Mohamed Larbi Ajbar. Des acteurs confirmés pour la plupart lauréats de l’ISADAC (Institut supérieur des arts et de l’animation culturelle). Le texte de la pièce est en darija alliant arabe dialectale populaire sans tomber dans le vulgaire et langue poétique sans céder à la préciosité est signé Roukaya Benjelloun. «Il était une fois Molière» est composée de 13 tableaux où des moments intenses de la vie de Molière rencontrent des réadaptations d’extraits de ses œuvres les plus célèbres, telles L’école des femmes, l’école des maris, Tartuffe, Don Juan, Le Bourgeois Gentilhomme… Tout ceci pour mettre en relief l’influence de la biographie du dramaturge, comédien et directeur de troupe hors norme sur son œuvre mais surtout pour offrir des moments de pure joie théâtrale. Ainsi le spectateur pourrait suivre l’histoire d’amour de Molière avec Madeleine Béjart, qu’il abandonnera pour sa sœur, Armande Béjart, dont il se séparera plus tard. On verra aussi le parcours accidenté et plein de censure avant d’être sous la tutelle de l’aile bienveillante du Roi Louis XIV. Selon Rami Fijjaji, la pièce «Il était une fois Molière» par sa profondeur et la simplicité du langage utilisé est aussi bien accessible aux initiés qui connaissent l’œuvre de Molière qu’aux personnes lambda. D’après Rami Fijjaji, les prix des tickets se situeraient entre 20 et 30 DH. Rappelons que la pièce a été présentée deux fois notamment lors de l’événement organisé par la Fondation des arts vivants en avril 2011, «Molière dans tous ses état».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *