Théâtre : L’improvisation au profit de la thérapie

Théâtre : L’improvisation au profit de la thérapie

Le comédien et professeur d’improvisation théâtrale Hicham Ibrahimi animera aux côtés du professeur de théâtre Saloua Regragui des cours de théâtre et d’improvisation au profit des adultes et des enfants. Organisés dans la salle de danse «Asad» de Rabat, ces cours d’improvisation théâtrale commenceront le premier novembre et s’étaleront sur une période de huit mois. Hicham Ibrahimi, l’un des rares spécialistes d’improvisation au Maroc, est tout à fait convaincu du caractère thérapeutique de ces cours.
«Après de longues années de travail, l’idée est venue. Pourquoi ne pas institutionnaliser le théâtre? Lui ajouter une valeur scientifique en plus de celle artistique… Dans ces cours, on ne forme pas des comédiens professionnels, au contraire, c’est pour des besoins thérapeutiques qu’on le fait. Tout être humain a besoin de se détendre, de maîtriser son corps et de développer ses sens…», affirme Hicham Ibrahimi. Vaincre sa timidité, avoir confiance en soi, maîtriser son corps, développer son expression verbale et corporelle, avoir l’esprit de groupe… Tels sont les objectifs de cette formation qui vient pour répondre à un besoin pressant. «On a découvert que les gens ne font pas beaucoup d’arts. Ils sont tout le temps crispés, bloqués… Le théâtre sert avant tout à se débloquer, à partager ses émotions, à gérer ses sens…», explique ce lauréat de l’Institut Supérieur d’art dramatique de Rabat.
D’après Ibrahimi, ce projet ne tombe pas du ciel, au contraire, c’est le résultat de beaucoup de travail et l’accumulation de quatorze longues années d’expérience. «Nous avons eu beaucoup d’expériences… Notamment dans le cadre de l’entreprise. De grandes firmes internationales nous ont demandé de travailler avec leur personnel. On a monté des spectacles dans lesquels ouvriers et cadres ont parfaitement adhéré dans la chose… c’était vraiment très décontractant… le théâtre est une très bonne chose pour communiquer, passer des messages et s’approcher de l’autre» explique-t-il.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *