Théâtre : une rentrée qui promet

Théâtre : une rentrée qui promet

Depuis cinq ans, les gens de théâtre ont installé une tradition qui mériterait d’être appliquée à d’autres disciplines artistiques : lancement de la nouvelle saison théâtrale. Il s’agit en quelque sorte de starting-blocks pour marquer le début de la course au sacre. Cette occasion coïncide généralement avec l’annonce des nouveaux bénéficiaires de l’aide publique à la production théâtrale, lesquels seront appelés à disputer à Meknès, en fin de saison, les prix du Festival national de théâtre (FNT).
Un travail-marathon est actuellement effectué par les membres de la Commission nationale du Fonds d’aide au théâtre pour trancher sur les dossiers de candidature qui bénéficieront de subventions pour le compte de la saison 2005-2006. Dans l’ensemble, une soixantaine de dossiers de candidature sont actuellement à l’étude.
Pour l’ouverture de la nouvelle saison, prévue pour le 7 octobre 2005 à 20 heures à la salle Bahnini (ministère de la Culture, rue Gandhi, Rabat), elle sera marquée par la représentation de la pièce de théâtre «Soltane attolba» de l’atelier «Création Drama» (Marrakech). Le bal se poursuivra, le lendemain samedi 8 octobre à la même salle, par une représentation de la pièce «Le long hiver de Rita». Montée par «Théâtre Aphrodite» (Rabat), cette pièce a été inspirée d’un texte du poète palestinien Mahmoud Darwich. Le 9 octobre, toujours à la même salle Bahnini, ce sera au tour de « Théâtre Lizbek » (Fès) de donner la réplique avec la pièce « Boydida ». Dans le registre du théâtre amazigh, l’atelier «Comediana» d’Inezgane donnera le 10 octobre une représentation
de la pièce «Hammo Onamir». Dans le même registre, le public amazighophone pourra apprécier, le 11 octobre, un spectacle intitulé «Tifi- nagh». Ce cycle de spectacles, consacré aux adultes, sera clos par une représentation de la pièce «Addahir w’lghabir» de la troupe «Oyoun pour la production audio-visuelle» (Rabat).
Les enfants ne seront pas en reste. Deux spectacles sont au rendez-vous ; le bal sera ouvert, le 8 octobre, par une représentation du « Petit Prince », spectacle inspiré du célèbre livre de Saint-Exupéry. A souligner que cette pièce signée «Awaël pour la création artistique» (Rabat) n’est pas la première en son genre, l’histoire du petit aviateur perdu en plein désert a fait l’objet de plusieurs adaptations. Preuve du remarquable intérêt que cette histoire continue de susciter chez les enfants, mais aussi chez les adultes. Le 9 octobre, place aux «Aventures de Si Taïeb» avec la troupe «Théâtre M» de Rabat.
Ces spectacles pour enfants se dérouleront samedi et dimanche matin dans la salle Bahnini.
A souligner que les spectacles prévus en ouverture de la nouvelle saison ne sont pas des inédits. Ils ont, somme toute, été présentés pendant la saison écoulée. Pour la saison 2005-2006, il faut évidemment attendre l’annonce de la liste des nouveaux bénéficiaires de l’aide publique au théâtre et accorder à ces derniers le temps de monter leurs spectacles. A rappeler que, lors de la saison précédente, les troupes ont dû attendre jusqu’à fin avril 2005 pour percevoir la 1ère tranche de l’aide, un « pépin » juridique ayant retardé l’octroi des subventions.
Espérons que ce ne sera pas le cas pour cette saison.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *