Tounsi de nouveau sur les planches

Tounsi de nouveau sur les planches

Abderrahim Tounsi, alias Abderraouf, signe son retour sur  la scène théâtrale. Après une dizaine d’années d’absence, le comédien reprend aujourd’hui son activité au Maroc. Il prépare pour le mois de mars une tournée avec sa pièce théâtrale en deux actes intitulée « Non à la violence contre les femmes ». Cette pièce à caractère social est centré comme son intitulé l’indique sur le phénomène de la violence contre les femmes que le comédien dénonce énergiquement. «Il s’agit de dénoncer ce problème qui va à l’encontre du développement de notre société», explique Abderraouf.
Cette pièce avait déjà été présentée auparavant par l’artiste et aujourd’hui elle est reprise dans un nouveau look.
«C’est une œuvre que nous avions déjà présentée mais cette fois-ci, nous avons prévu des modifications», déclare Abderraouf sans donner plus de détails. « C’est une surprise pour les spectateurs ». Au casting figurent, entre autres, Malika Rouaiss, sa femme Najat Tounsi ainsi que Hissane Tounsi. La pièce a été financée par une boîte de production de la place avec laquelle Abderraouf a pu négocier un partenariat. Ce comédien, qui a pendant longtemps joué des sketchs dans lesquels il faisait la parodie des gens de la campagne, rompt rend aujourd’hui avec ce personnage. Il refuse de réaliser à nouveau des sketchs. «Je ne ferais pas de one-man-show car cela m’a procuré beaucoup plus d’ennuis que de bienfaits», avoue Abderahim Tounsi. Ici, le comédien parle des différentes critiques qu’il a essuyées durant sa longue carrière.
Abderraouf ne veut plus vivre cette expérience. Sur la possibilité de jouer dans des longs-métrages, le comédien est clair. « Aucun des réalisateurs qui m’ont fait part de leur volonté de me donner un rôle dans leurs films ne m’a encore contacté ».
Lors de la toute dernière cinquième édition du Festival international du film de Marrakech, plusieurs cinéastes avaient en effet fait part à Abderraouf de leur souhait de réaliser un film sur son personnage, sa vie, ses joies et ses tristesses. Une proposition intéressante mais à condition qu’elle soit concrétisée. C’est de l’avis même de Abderraouf. « Lorsqu’on m’a abordé à Marrakech pour me proposer de participer dans des films, j’ai tout de suite donné mon accord et je reste ouvert à toutes les propositions ». En attendant, le comédien à fait une apparition dans le long-métrage «Vengeance en silence» du réalisateur Abdellah Zerouali. «J’incarne le rôle d’un gargotier dans une petite échoppe», explique Abderraouf.  Ce film est à présent en phase de montage.
C’est en gros les projets du moment de Abderahim Tounsi. Mais avant sa tournée attendue pour mars, un hommage lui sera rendu par une association le 19 février au Complexe culturel de Fès.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *