8 oeufs et 2,5 litres de lait pour chaque Marocain

Pour le menu du Ramadan, le gouvernement vient de dévoiler sa liste de denrées alimentaires et autres ingrédients nécessaires pour ce mois de jeûne. Ce sont ainsi 250 millions d’œufs qui seront mis sur le marché durant ce mois sacré. Soit près de 8 œufs pour chaque Marocain. Pour le lait, Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, assure que les quantités qui seront mises sur le marché national sont de 77 millions de litres, soit près de 2,5 litres de lait pour chaque consommateur. Ce volume global comprend 65 millions de lait pasteurisé et 12 millions de litres de lait UHT, pour une demande estimée à 67 millions de litres. Pour le sucre, la demande prévue durant ce mois-ci est estimée à près de 98.180 tonnes. Au département d’Ahmed Réda Chami, on annonce que les stocks prévisionnels sont de l’ordre de 229.136 tonnes de sucre, soit un volume de 130.956 tonnes en plus que la demande estimée par le gouvernement. Pour l’autre source de glucides, tant appréciée par les ménages marocains, le ministère de tutelle indique que la quantité globale de dattes est de 35.600 tonnes, dont un volume de 23.599 tonnes de dattes qui a été importé jusqu’à fin juin dernier. «L’offre en produits fortement consommés durant le mois sacré de Ramadan est suffisante pour permettre de répondre aux besoins de consommation des ménages», rassure le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, lors d’une rencontre à la Chambre de commerce, d’industrie et des services de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zair, mercredi 27 août, à Rabat. Le beurre figure également sur la liste des denrées alimentaires que le gouvernement veut assurer leurs approvisionnements durant le mois de Ramadan. Pour ce produit de première nécessité, les disponibilités seront de 6.927 tonnes en septembre prochain pour une demande estimée à 3.100 tonnes. «Ce qui assurera un approvisionnement normal de cette matière durant le mois sacré», a ajouté le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies. Pour les protéines, le gouvernement a donné la part belle aux viandes blanches avec 36.700 tonnes tout au long de ce mois de carême contre 27.048 tonnes pour les viandes rouges. La demande en ces denrées alimentaires est estimée à 36.000 tonnes pour les viandes blanches et 24.000 tonnes pour les viandes rouges. Pour les tomates fraîches, ingrédient de base pour la préparation de la Harira, les disponibilités devraient atteindre 70.000 tonnes au mois de Ramadan, contre seulement 56.000 tonnes au cours du mois de Ramadan précédent. Pour les tomates en conserve, le marché national sera approvisionné par 16.000 tonnes cette année. Pour le blé, les disponibilités en farine de blé tendre, un produit subventionné par l’Etat, elles seront de l’ordre de 850.000 quintaux en septembre pour une demande estimée à 825.000 quintaux. De même, les disponibilités en farines libres seront de 2,35 millions quintaux durant le mois prochain pour une demande de 1,82 millions de quintaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *