Airbus : Atterrissage en force au Maroc

Airbus fait un atterrissage en force au Maroc. C’est du moins ce qui ressort de la Conférence de presse organisée par les représentants de la firme européenne au pays. Une conférence qui intervient alors que le secteur aérien s’apprête à une libéralisation plus forcée que voulue et dans une conjoncture de guerre qui risque de pénaliser plus d’une compagnie. Le but est de répondre à un double objectif : renforcer le partenariat entre Airbus et le Maroc, ainsi que la présence de la société au Maroc. A un moment où les deux premiers appareils Airbus sont en cours de mise en service et où EADS aviation Maroc, filiale de EADS Joint Company, qui détient Airbus à hauteur de 80%.
Avec 46 000 employés,16 sites de construction et 3 centres de formations, Airbus peut se targuer de plus d’une réalisation. Occupant 20% de parts de marché en 1995, contre 80% pour son concurrent américain Boeing, Airbus enregistre actuellement 57% de parts de marché, ave un chiffre d’affaires de plus de 18 milliards de dollars. N°1 également en nombre de commandes, la firme est en passe de s’accaparer la première place en livraisons. Partenaire industriel de longue date du secteur de l’aviation marocain, Airbus entend donner un «nouvel envol» à ses relations avec le Maroc.
Le transporteur national Royal Air Maroc recevra, en novembre prochain, deux des quatre A 321, de la famille des A 320, commandés en juin 2001. la RAM entend employer ces appareils sur ses lignes à haute densité, notamment à destination de la France. L’A 321 est connu à cet égard pour être le monocouloir le plus économique au coût par siège. Il dispose d’une capacité d’accueil allant de 180 places, dans une configuration de deux classes (économique et classe affaires), à 220 dans une configuration Charter. Cabine et sièges plus larges, un plus grand espace de bagage à main et un service personnalisé pour les passagers. L’appareil a décidément, tout pour séduire. Autre avantage est la capacité du cargo, configurable soit en vrac ou en conteneurs comme en mixte. Actuellement en cours de fabrication, l’introduction des appareils précités implique également une formation des mécaniciens de la RAM. Ce sera chose faite dans quelques semaines. Les premiers pilotes arriveront en été au centre Toulousain de formation d’Airbus. Vingt équipages seront ainsi formés. Une représentation technique sera implantée au troisième trimestre de cette année. A cela s’ajoute la valeur de la sous-traitance que mène Airbus au Maroc via EADS Maroc Aviation et qui a totalisé un chiffre d’affaires de 10 millions de Dh en 1998. En 2002, le chiffre a sextuplé pour passer à 60 millions de DH. Outre l’A321, la famille A320 comprend également l’A 318, l’A 319 et l’A320. elle constitue la famille d’appareils la plus rentable à l’entreprise, dont le siège est à Toulouse, avec quelque 1900 d’entre eux qui sont actuellement en service de par le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *