Bien-être au travail: Ça se mesure

Bien-être au travail: Ça se mesure

Les Marocains sont-ils heureux dans leur travail ? Il s’agit là d’une des questions auxquelles tentera de répondre l’étude nationale sur le bien-être au travail. Initiée par l’Observatoire marocain du bonheur, cette étude évaluera les sources de satisfaction et d’insatisfaction au travail et lancera un débat national sur l’un des aspects du bonheur.

Le choix du travail n’est pas fortuit. Selon les initiateurs de l’étude, «le travail occupe une place importante dans l’épanouissement de l’être humain et dans sa quête du bonheur. Il constitue une préoccupation majeure qui participe grandement à la stabilité et à l’équilibre de l’individu».

L’étude est confiée au cabinet international Opinion Way Africa Metrics. Sa réalisation s’étalera sur deux phases. Ainsi, une vingtaine d’entrevues individuelles se tiendront pendant 90 minutes chacune. La deuxième phase, dite quantitative, se basera sur un échantillon représentatif de 1.200 adultes âgés de plus de 25 ans et travaillant dans plusieurs secteurs, en l’occurrence le privé, le public, l’agriculture, l’artisanat ainsi que les professions libérales.  Notons que l’Observatoire marocain du bonheur a été créé en 2015. Cette association a but non lucratif a pour objectifs la participation à l’amélioration du degré du bonheur des Marocains et la promotion de cette culture.

L’Observatoire ambitionne également de développer des projets d’investigation pluridisciplinaires afin de créer un débat autour du bonheur, de dévoiler les attentes des Marocains et d’aider les différentes parties prenantes à mieux comprendre les préoccupations des Marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *