Culture oléagineuse: Lancement de la première campagne de tournesol

Culture oléagineuse: Lancement de la première campagne de tournesol

«La Folea réunit les ingrédients pour la réussite de la première campagne de plantation de tournesol après le contrat-programme avec le gouvernement». C’est ce qu’a souligné la Fédération interprofessionnelle des oléagineux (Folea) en marge d’une journée de travail annonçant le lancement de la première campagne de culture oléagineuse.

Cette initiative vient concrétiser les dispositifs du contrat-programme signé avec le gouvernement en avril dernier visant la relance de la filière oléagineuse au niveau national. «Grâce à un soutien indéfectible du ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime, nous avons réussi durant ces derniers mois à rassembler tous les ingrédients nécessaires pour lancer une bonne campagne de colza et de tournesol. Toutes les parties prenantes ont montré une implication sans faille pour faire de ce projet une réussite nationale», a déclaré Samir Oudghiri, président de la Folea.

Dix mois de travail acharné ont donné leurs fruits. La fédération et les partenaires ont mis à la disposition des agriculteurs un dispositif multipartite incluant l’ensemble des facteurs de production nécessaires à la filière. Le Crédit Agricole a apporté toute l’aide nécessaire en termes de financement. Ainsi des crédits à conditions avantageuses sont désormais à la portée des agriculteurs.

Aussi, la Mamda est en cours de finalisation de son engagement afin de mettre en place les assurances climatiques. De même, une importante remise à hauteur de 40% sur les prix des semences hybrides a été négociée auprès des semenciers européens afin d’assurer une disponibilité rapide des  graines hautement qualitatives. Se référant à la Folea, «les agriculteurs ont reçu un engagement de rachat de leur récolte à prix garanti par plusieurs instances, notamment l’association des industriels de la filière formée par la société Lesieur Cristal».

Par ailleurs, une commission chargée de la recherche et développement vient de voir le jour. Le but étant d’améliorer des process et techniques agricoles au service des performances de la filière oléagineuse. Ladite commission favorisera dans ce sens le suivi de l’exécution d’un programme d’actions annuel et contribuera également à la formation et l’accompagnement des agriculteurs.

Notons que le contrat-programme prévoit l’élargissement des superficies de culture oléagineuse pour atteindre 127.000 hectares dont 85.000 hectares de tournesol et 42.000 hectares de colza à l’horizon 2020. Le développement d’une filière oléicole marocaine forte et structurée permettra de transférer près de 2 milliards de dirhams annuels vers le monde rural, soulageant ainsi la balance commerciale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *