Des filiales de la RAM et de la CDG fusionnent

Une graine d’espoir dans un contexte de morosité. Alors que le secteur touristique commence à ressentir les effets de la guerre déclarée par Bush à l’encontre de l’Irak, un nouveau groupe touristique public a pris naissance à Casablanca.
En effet, la CDG et la RAM ont singé jeudi, 11 mars, un mémorandum d’intention pour la fusion de leurs deux filiales respectives opérant dans le secteur touristique : Sotoram et Sogatour. «L’aboutissement de cette opération, prévue d’ici les six prochains mois, donnera naissance au groupe Atlas Hospitality Morocco (AHM)», révèle le directeur général de la CDG, Mustapha Bakoury.
Ce nouveau-né sera organisé autour de quatre pôles de métiers : l’investissement et le développement, la gestion hôtelière, le catering et la restauration collective ainsi que les métiers de l’industrie du voyage.
Dans un premier temps, les deux partenaires mettront en commun, sous cette nouvelle enseigne, neufs hôtels pour une capacité de trois mille lits, soit 5 % de la capacité nationale commercialisable. Cette consolidation, qui intègre la restauration collective, emploiera plus de 1.485 personnes et un chiffre d’affaires de 450 millions du DH.
La conséquence directe de cette fusion sera l’unification d’achats des deux entités et le renforcement de la synergie de leurs stratégies commerciales et leurs budgets marketing. Selon les prévisions du plan de développement de AHM, d’ici 2007, le groupe doublera sa capacité pour atteindre 6.000 lits. Quant à sa capacité de production de Catering, elle sera de l’ordre de dix millions de repas par jour dont 40 % à l’export.
Un tel développement sera accompagné par la création de mille nouveaux emplois et la réalisation d’un chiffre d’affaires de 800 millions de DH. «Cette alliance stratégique, qui s’inscrit dans la stratégie 2010 de développement du tourisme au Royaume, permettra à notre compagnie d’intégrer verticalement ses métiers», soutient Mohamed Berrada, P-dg de la RAM. Si aucune information n’a filtré sur le cabinet de conseil qui accompagnera les deux entités dans leur rapprochement, la RAM a déjà confié, depuis deux mois, l’étude du dossier de rapprochement à son cabinet Deloitte & Touche Tohmatsu.
Du côté de la CDG, un appel d’offres restreint sera lancé prochainement pour le choix d’un cabinet de conseil. Ce dernier aura la difficile tâche d’évaluation des patrimoines de deux entités et le choix du scénario le plus adéquat pour réussir ce rapprochement. Le P-dg de la RAM a profité de cette rencontre d’annonce de naissance de « Atlas Hospitality Morocco» pour révéler son programme estival.
La compagnie publique, qui accapare 58 % du marché de transport aérien, prévoit 80 nouvelles fréquences pour l’été.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *