Le marbre : Un matériau noble mais cher

Le marbre : Un matériau noble mais cher

Utilisé de plus en plus dans les constructions à habillement, le marbre est un matériau qu’on trouve de plus en plus dans les appartements et les maisons marocaines. Ce n’est pas un matériau de structure, il est surtout utilisé en habillage.
Au Maroc, le marbre a été extrait des gisements dès l’Antiquité. Mais son exploitation n’a commencé qu’à partir des années 20. Et à l’époque, son utilisation dans la construction restait très limitée car c’est un matériau très coûteux. Cependant, la construction de la mosquée Hassan II à Casablanca a relancé l’industrie du marbre. Les grandes marbreries du Sud ont été créées spécialement pour approvisionner ce chantier.
De ce fait, la production a atteint dans les années 91, 92 et 93 des niveaux record. Mais depuis, ce secteur stagne. L’achèvement de la mosquée s’est répercuté sur la production nationale et par conséquent sur la main-d’oeuvre. En effet, bien que le nombre d’établissements dans le secteur ait augmenté à hauteur de 65%, les paramètres relatifs aux effectifs employés, et à la production ont été réduits de près de la moitié. La production a connu une baisse de 52% entre 1991 et 1998 et l’effectif employé a chuté d’environ 55% durant la même période.
D’après un document de la Mission économique française au Maroc, le secteur du marbre dans l’industrie des matériaux de construction représente actuellement 5,3% de la production, et 15% de l’emploi. Outre cela, le marbre participe à hauteur de 11,6% de ses exportations et 8,5% des investissements. Mais des problèmes majeurs demeurent au niveau de la carrière. Les entreprises exploitantes ne peuvent pas lancer un programme d’investissement à long terme avec des garanties suffisantes en ce qui concerne la durée de location des carrières. Aussi, les exploitants de carrière ont recours à des méthodes de transport des blocs peu productives telles que les explosifs et la fissuration de la roche. En outre, avant d’être utilisé, le marbre est extrait des carrières. La méthode courante et traditionnelle pour l’extraction des blocs de marbre est basée sur l’utilisation d’un fil hélicoïdal à double torsion. L’exploitation se fait par tranches horizontales et descendantes. Les blocs dégagés sont souvent de grandes dimensions.
Après l’extraction, vient le sciage du marbre en blocs. Selon les professionnels du secteur, cette opération consiste à transformer les blocs de marbre en tranches normalement comprises entre 10 et 40 mm avec une épaisseur moyenne pondérée de 25 mm. Le sciage se fait par le biais de machines à lames ou à disques. Enfin, les plaques sciées sont transportées dans des marbreries qui procèdent à l’opération finale appelée aussi la finition. Ceci consiste à découper, façonner, polir des tranches pour des revêtements muraux ou de sols et la fabrication d’articles divers en marbre. C’est ainsi qu’on le retrouve dans les , et les salles de bain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *