Un salon consacré au BTP dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Un salon consacré au BTP dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima

Ce premier salon- qui est venu, à cet effet, à point nommé- «constitue un saut qualitatif pour les marchés fonciers et immobiliers dans la région en général et Tanger en particulier», a affirmé M. Benabdellah.

Promesse tenue pour la première édition de Tanger-Bat. En effet, elle a mis en avant les produits de la promotion immobilière des différents intervenants de la région du nord.

Organisé, du 14 au 17 avril,  par la direction régionale de l’habitat et de la politique de la ville, la Chambre de commerce, d’industrie et des services (CCIS) et le Centre régional d’investissement (CRI) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, ce salon régional du bâtiment- qui s’est tenu sous l’égide du département de tutelle- a été d’un grand apport pour «la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima qui connaît un grand changement à tous les niveaux», a indiqué Mohamed Nabil Benabdellah, ministre de l’habitat et de la politique de la ville, à l’issue de l’ouverture des travaux de cette manifestation de quatre jours.

L’intervenant a poursuivi que cet essor régional est dû en grande partie aux grands programmes de développement intégré (dont la région vient de bénéficier) tels que celui de Tanger-Métropole. Ce premier salon- qui est venu, à cet effet, à point nommé- «constitue un saut qualitatif pour les marchés fonciers et immobiliers dans la région en général et Tanger en particulier», a affirmé M. Benabdellah.
Considéré comme chef-lieu de la région, Tanger est promue à un bel avenir en ce qui concerne les secteurs porteurs que sont l’immobilier et le BTP.  Et ce grâce à une infrastructure multiforme moderne et à un grand nombre de projets structurants dont la majorité est prévue d’être réalisée dans le cadre du programme Tanger-Métropole.

Ce qui a poussé les opérateurs de la ville à se livrer à une concurrence sans merci entre eux, permettant ainsi «le développement de la qualité de l’offre des entreprises locales», a souligné Issa Ben Yaakoub, président de l’Union des promoteurs immobiliers à Tanger
Par ailleurs, ce salon, qui ambitionne de devenir un événement annuel phare, s’est déroulé cette année sur une superficie totale de près de 3.600 m2 dans la zone de Malabata. Et comme prévu, cette première édition a réussi à réunir les différents acteurs de la promotion immobilière, publics et privés, des producteurs et fabricants des matériaux de construction, des banques, des ordres de maîtrise d’œuvre et des associations des quartiers pilotes.

Elle visait ainsi à être «à la fois un espace d’exposition, une enceinte d’échanges et l’occasion de rencontres B to B bénéfiques et créatrices d’opportunités d’affaires», selon les organisateurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *