Jean-Pierre, Chef de cuisine…

Jean-Pierre, Chef de cuisine…

Nous voici donc rendus à Ouarzazate (avant les Assises du Tourisme ! autre grand-messe annuelle de la profession !!! ) non pas dans le secteur des palaces et autres hôtels de chaîne, non… mais sur la route menant vers une des sorties de la ville qui n’en finit pas de s’allonger… paysage sublime, minéral, dégagé, soleil et froidure en cette fin d’année !
Une pancarte indique à main gauche le St Exupéry, accrochez-vous il faut repérer l’adresse ! ne pas la rater… on se demande bien déjà ce que l’on fabrique dans ce secteur? Le Chef n’est pas connu, sinon son franc-parler, les attachés de presse ne sont pas intéressés par le bonhomme, les guides (hormis le Routard) snobent l’endroit «trop brut de décoffrage» … bref, prière de s’accrocher au bastingage quand on décide l’expédition ! Jean-Pierre a tout oublié ou presque de ses armes gasconnes, sauf l’amour des belles et bonnes choses «simples et roboratives». Plats à l’intitulé clair, plaisant dans leurs présentations, permettant de partager le bonheur des yeux à la saveur du «vrai cuisiné», mélange subtil parfois d’un emprunt à la cuisine marocaine !
Les prix sont attendrissants tel ce menu de Nouvel An à 450 Dh composé de 6 plats, tenez-vous bien ! entrelardé de sorbets et autres cocktails … qui dit mieux ?
Vrai bisque de crevettes (çà peut paraître simple, mais qui n’aurait été tenté de nous ouvrir une bonne boîte de conserve?) huîtres de Oualidia, saumon frais, confits de canard, pommes rissolées à la graisse de canard, crottin de chèvre chaud avec le fameux safran de Talioune (voir un article savant et documenté écrit par Jean Pierre et paru dans nos colonnes il y a quelques mois) un gâteau berbère (en fait un biscuit cuit couche par couche composé de « figue noire, amande, parfumé à la fleur d’oranger). Pourquoi résume-t-on souvent la gastronomie à une espèce de joute entre les «grandes» tables et les «petites» ?Alors qu’il y en à d’autres – paisibles – situées au «cul» du bled … sans histoires !

• Pandore

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *