Les dernières nouveautés en matière de maintenance à l’Aeroexpo 2010

La 2ème édition du Salon «Aeroexpo Maroc» aura lieu du 27 au 30 janvier à Marrakech, avec la participation de 260 exposants, dont 60% de pays étrangers. Des décideurs politiques, des opérateurs de l’aéronautique et de l’industrie spatiale et des professionnels seront présents à ce Salon. Cette année, un large programme pour les délégations africaines et de pays de la région méditerranéenne a été mis en place afin de conférer à l’Aeroexpo son statut de plate-forme aéronautique africaine de rencontres et d’échanges. «L’industrie aéronautique au Maroc est un atout prometteur pour l’économie marocaine», a indiqué Hamid Benbrahim El Andaloussi, président du Groupement des industries et services aéronautiques au Maroc (GIMAS). Et d’ajouter que «son identification a abouti à la volonté de création d’un technopôle sur la zone de Nouasseur qui héberge actuellement 74 sociétés, un pôle qui devra démultiplier les rendements de ce secteur en terme de valeur ajoutée et de création d’emplois».
L’intérêt grandissant de l’ensemble des pays industrialisés pour le développement africain et la coopération Nord-Sud et Sud-Sud, n’a fait que renforcer l’attrait  pour l’Aéroexpo  Marrakech 2010 perçu à l’international comme un Bourget africain. En effet, l’Aeroexpo 2010 permettra de découvrir les dernières nouveautés en matière de maintenance d’avions civils et militaires, ainsi que de la délocalisation des firmes européennes spécialisées dans ce domaine. Pour la seconde édition, l’objectif clairement annoncé est de fédérer l’ensemble des industriels participant à la construction de cette plate-forme.  Profitant de l’essor que connaît l’industrie aéronautique au niveau mondial, le Maroc est en passe de créer un centre d’excellence dédié à ce secteur. Ce secteur de pointe, qui induit plusieurs autres activités, fait entrer le pays dans la mondialisation et l’inscrit dans la chaîne de la construction aéronautique internationale. Défini comme secteur prioritaire dans le Plan Emergence, l’aéronautique est en très forte croissance depuis les trois dernières années. Le Maroc se positionne désormais comme une destination de choix. L’activité représente un chiffre d’affaires de plus de 800 millions de dollars à l’export, 300 millions de dollars en investissement et 90 unités pour un  emploi de 7500 personnes. Cet effectif qui était en 2000 de 1500 personnes seulement, employées par une dizaine d’entreprises, est passé en 2003 à 2500 salariés pour atteindre 5.000 en 2006 et atteindra 11.000 personnes en 2010.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *