L’ONCF compte investir en 2015: Plus de 7 milliards DH débloqués

L’ONCF compte investir en 2015: Plus de 7 milliards DH débloqués

Un plan auquel l’Office alloue une enveloppe de 7,5 milliards de dirhams. C’est ce qui a été souligné lors du conseil d’administration de l’ONCF tenu, jeudi 19 février, en présence de Aziz Rabbah, ministre de l’équipement, du transport et de la logistique. La plus grande partie de ce budget sera réservée au projet de la Ligne grande vitesse.

Le département de Mohamed Rabie Khlie débloquera, dans ce sens, 4 milliards de dirhams. «Les 3,5 milliards de dirhams restants concerneront la modernisation du réseau existant», souligne dans ce sens le directeur général de l’Office. Ainsi, l’Office procédera au triplement de la voie ferrée entre Casablanca et Kénitra ainsi qu’au doublement complet de la ligne Settat-Marrakech.

Dans le cadre de la modernisation de son existant, l’ONCF construira au cours de l’année de nouvelles gares. L’Office réhabilitera et acquerra de nouveaux matériels roulants. Le but étant d’améliorer et de diversifier les services offerts aux usagers du train. Pour 2015, l’ONCF travaillera également sur le renforcement de la sécurité et de sûreté.

Intervenant au sujet du budget 2015, Mohamed Rabie Khlie a souligné qu’il a été élaboré sur la base des orientations de la circulaire gouvernementale relative à la loi de Finances 2015 et des dispositions du contrat programme État-ONCF couvrant la période 2010-2015. La feuille de route de l’ONCF s’appuiera également sur la poursuite des efforts de l’Office afin de consolider son positionnement sur le marché national du transport terrestre et d’améliorer constamment la qualité des services et de la productivité.

L’Office tend, par ailleurs, à optimiser les dépenses d’exploitation, à renforcer son mode de gouvernance ainsi qu’à créer les structures filialisées pour la maintenance et les services en phase avec les exigences de l’évolution de l’activité.
En termes de résultats, les prévisions 2014 s’inscrivent en phase avec les performances prévues. La portée économique et sociale des performances de l’Office a été vivement saluée par Aziz Rabbah qui a mis en relief l’implication de l’ONCF dans la promotion de l’emploi et la dynamisation du tissu productif national.

«Ceci s’inscrit en droite ligne avec la stratégie nationale visant le renforcement et la modernisation des grands réseaux d’infrastructure ainsi que le positionnement de notre pays en véritable hub industriel et pôle logistique au service de la mobilité durable», affirme dans ce sens M. Rabbah.

Le ministre a conclu son intervention par une invitation à l’ONCF afin de continuer ses initiatives et à œuvrer au rehaussement de son niveau de sécurité et sûreté ainsi que de sa qualité de service.
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *