MAROC-TURQUIE : Paraphe d’un accord de libre-échange

Selon un communiqué du ministère du Commerce Extérieur, cet accord constituera « le prolongement naturel des liens d’amitié et de coopération qui ont toujours existé entre le Maroc et la Turquie » et contribuera à « donner une nouvelle dynamique aux relations commerciales et économiques entre les deux pays ». La même source ajoute que cet d’accord aura également un « impact indéniable sur l’instauration d’un partenariat de qualité et le développement des investissements et ce, grâce aux multiples opportunités qu’il offrira aux opérateurs économiques privés ». Lors de ces négociations, les deux parties on convenu d’une période de transition de 10 ans pour l’instauration de la zone de libre-échange industrielle, avec un traitement asymétrique en faveur du Maroc », ajoute le communiqué, précisant que ce traitement consiste à exempter totalement les produits industriels marocains des droits de douane et taxes d’effet équivalent dès l’entrée en vigueur de l’accord. Relevant le caractère sensible du secteur agricole dans les deux pays, les parties ont « procédé à un échange de concessions pour quelques produits », faisant part de leur « volonté d’améliorer leurs listes de concessions lors des réunions du comité mixte institué en vertu de cet accord ». Par ailleurs, une déclaration commune adoptée par les deux parties stipule que le protocole relatif aux règles d’origine, similaire à celui annexé à l’accord d’association Maroc-UE, sera remplacé par le système pan-euro-méditerranéen du cumul de l’origine dès sa finalisation avec l’UE. Exprimant leur satisfaction des résultats obtenus, les deux parties ont convenu de finaliser le travail technique de toutes les listes annexées aux protocoles, dans un délai maximum de 15 jours à Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *