Microfinance : le risque toujours maîtrisé, plus de 6 milliards DH d’encours à fin 2015

Microfinance :  le risque toujours maîtrisé, plus de 6 milliards DH d’encours à fin 2015

Une cadence normale pour la microfinance au Maroc. L’évolution du secteur au titre de l’année 2015 démontre un rythme de croissance régulier. La performance relevée semble être identique à celle de 2014.

A fin décembre 2015, la microfinance a servi 905.990 clients actifs. Le nombre des bénéficiaires s’est légèrement replié par rapport au troisième semestre de l’année. Comparé à fin septembre 2015, la baisse a été de 1%.

Evolution-microfinance-MarocCommentant ce ralentissement, le Centre Mohammed VI de soutien à la microfinance solidaire (CMS) en explique les causes. «Cette diminution non significative peut être expliquée par la conjonction de plusieurs facteurs dont la conjoncture économique morose, le départ de clients, et la faiblesse des démarches de prospection», relève-t-on du bulletin statistiques du CMS relevant ainsi les tendances de la microfinance à fin décembre 2015. En glissement annuel, le nombre de clients actifs a affiché une tendance positive, soit une progression de 5%. La tendance des prêts est restée liée à celle des clients actifs.

L’encours a baissé de 1% par rapport au troisième trimestre 2015. Il est donc passé de 6,034 milliards DH à fin septembre pour se situer autour de 6,024 milliards DH à fin décembre. Sur l’année, l’encours s’est amélioré de 6%, gagnant ainsi 341,88 millions de dirhams. Le total bilan s’est établi à 7,17 milliards de dirhams contre 6,40 milliards de dirhams une année auparavant. Les dettes à court terme ont atteint les 563,43 millions de dirhams contre 578,34 millions de dirhams observés à fin décembre 2014.
En revanche, les dettes moyen et long terme se sont consolidées, passant en une année de 3,22 milliards DH à 3,58 milliards DH fin 2015.  L’exercice 2015 a été marqué par ailleurs par une maîtrise de risque.

Le taux du portefeuille classé à risque (PAR>30j) a enregistré un recul de 0,24 point, se situant à 3,24% contre 3,51% observé à fin décembre 2014. Comparé au troisième trimestre 2015, la baisse relevée à ce niveau est de 1,24 point. En évaluant l’encours de la dette par productivité, le CMS relève dans sa publication une hausse de 1,5% en 2015 de l’encours par clients. Ce dernier s’est chiffré à 6.650 dirhams contre 6.549 dirhams observés à fin décembre. L’encours par agent est de 1,04 milliard DH contre 1,06 milliard DH l’année précédente. L’encours par employé est de 917.796 DH contre 932.479 DH. Notons que le nombre de clients par employé a connu une baisse a fin 2015. Il est passé de 142 à 138 clients par employé à fin décembre.

Il en est de même pour le nombre de client, par agent, qui a basculé de 162 à 156 clients par agent à fin décembre 2015. Notons que l’année 2015 a connu un renforcement de l’effectif du terrain. 470 personnes supplémentaires ont rejoint le secteur. L’effectif global du terrain est de 6.564 personnes contre 6.094 personnes à fin décembre 2014. La même tendance a été observée au niveau du siège. 37 personnes ont été recrutées en 2015 tandis que 14 autres ont quitté durant le 4ème trimestre de l’année. Ainsi, le personnel du siège s’élève à 771 personnes contre 734 personnes une année auparavant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *