Partenariat entre la Lydec et l’Université Hassan II

La Lydec et l’Université Hassan II viennent de signer trois accords visant à développer la recherche au sein de l’université sur des thématiques liées aux activités de la Lydec. Ces conventions ont été signées par Jean-Pierre Emenault, président-directeur général de la Lydec, et Mohamed Berkaoui, président de l’université HassanII, mercredi 8 octobre, à Casablanca. Ces accords visent à doter  les étudiants chercheurs des moyens pour mener leurs projets sur des thèmes aussi importants au profit de la Lydec. Ces trois projets de recherche dans le domaine de l’eau et de l’assainissement ont été sélectionnés par un comité de sélection et bénéficieront, par conséquent, d’un encadrement scientifique et technique. Le premier projet consiste en  l’élaboration d’un test de laboratoire permettant  une mesure objective de la résistance des matériaux au H2S. En effet, les eaux usées de l’agglomération sont collectées et acheminées vers les exutoires à travers des canalisations enterrées, fabriquées à partir de différents matériaux (fonte, béton, Pvc, polyéthylène..). Le deuxième projet a pour objectif de mesurer l’impact réel de l’émissaire El Hank sur l’environnement marin et côtier de Casablanca. Concrètement, il s’agit de procéder à trois types de recherches : mesurer les impacts ; proposer «un marqueur biologique» qui permettrait d’assurer un suivi de la qualité du milieu marin au fil des ans; et proposer un niveau de qualité des eaux traité du milieu marin et côtier de la zone d’étude. 
Le troisième projet, selon le directeur technique de la Lydec Jean-Pierre Hangouet, est «le plus intéressant puisqu’il  vise à comprendre l’origine et les causes de la variation de la qualité organoleptique de l’eau brute servant à produire de l’eau pour la région de Casablanca». Pour réaliser ce projet, les étudiants-chercheurs auront à mesurer et à caractériser la qualité naturelle de l’eau, puis  les différents apports au bassin versant pour mieux connaître celle de l’eau brute. À titre d’indication, la Lydec et l’Université Hassan II ont signé, le 28 novembre  2007, une convention ayant pour objectifs la facilitation et l’intensification des échanges pour l’insertion des étudiants, la formation continue et la recherche-développement. Ce partenariat répond aux attentes en matière d’adéquation formation-emploi. 
La convention est déclinée en plusieurs axes de partenariat : la formation initiale, la formation continue, la recherche appliquée ainsi que des conférences. Un plan annuel est établi entre la Lydec et l’Université Hassan II de Casablanca avant le début de chaque année traçant le contenu et le planning des différentes actions convenues.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *