Plus de 12.000 Chinois ont visité Tanger en 2017

Plus de 12.000 Chinois ont visité Tanger en 2017

La suppression du visa au profit des ressortissants de l’Empire du Milieu y est pour beaucoup

Consciente de l’importance de ce marché émergent, Tanger a opté, au cours de cette dernière décennie, au renforcement des métiers du guidage en langues rares, dont le chinois.

La ville du détroit poursuit son opération de charme auprès de nouveaux marchés émergents. Parmi ceux-ci figure la Chine qui continue d’améliorer son classement parmi les pays émetteurs de touristes pour la destination tangéroise. Selon les dernières données officielles, plus de 12,3 mille visiteurs chinois se sont rendus au cours de 2017 à Tanger. Ce qui leur a permis de s’y positionner à la tête des touristes en provenance des pays émergents et juste derrière les principaux marchés traditionnels tels que l’Espagne et la France.

L’amélioration du classement de la Chine s’explique par la suppression du visa au profit des ressortissants de la République populaire de Chine.

Il y a lieu de citer que Tanger déploie, à l’instar d’autres destinations touristiques, tous ses atouts et potentialités pour attirer encore plus de visiteurs chinois, considérés parmi les internationaux les plus dépensiers.

D’autant plus que la ville du détroit se distingue par sa beauté architecturale et historique ainsi que des séries de sites touristiques et mythiques dont regorge son arrière-pays. Consciente de l’importance de ce marché émergent, Tanger a opté, au cours de cette dernière décennie, au renforcement des métiers du guidage en langues rares, dont le chinois.

Par ailleurs, le grand dynamisme que connaît la ville du détroit, en tant que deuxième puissance économique au niveau national, a permis de mettre en avant une autre catégorie de touristes chinois ayant un impact positif sur les segments d’affaires et MICE. Parmi les plus importants facteurs jouant en faveur de l’accroissement de ce type de marché chinois, figure la mise en place de mégaprojets structurants réalisés ou en cours de réalisation, dont le complexe portuaire Tanger-Med et la future cité Mohammed VI Tanger Tech, prévue d’être installée aux environs de la ville du détroit.

Il est à noter que l’Espagne maintient sa position en tête (sur d’autres marchés internationaux) en termes d’arrivées touristiques à Tanger. Il en a résulté que la destination tangéroise a réussi à attirer quelque 56.744 visiteurs espagnols durant 2017.

La France a pu, quant à elle, préserver sa deuxième place parmi les marchés porteurs traditionnels avec le nombre de 46.296 touristes ayant visité la ville du détroit au cours de l’année précédente. Ils ont été suivis par les Arabes (25.246) et les Américains (15.026). L’Empire du milieu a pu accéder à la cinquième position avec quelque 12.379 touristes chinois ayant visité, durant cette même période, Tanger, lui permettant donc de devancer les Britanniques (9.160), les Allemands (7.512), les Belges (6.199) et les Scandinaves (5.302).

Il est à souligner que les touristes marocains continuent de représenter presque la moitié de l’ensemble des visiteurs de la ville. Avec une durée moyenne de séjour de deux jours, le nombre global de nationaux ayant visité en 2017 Tanger s’est élevé à 296.580, soit une augmentation de 10% par rapport à 2016.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *