Tourisme: Opération séduction en Espagne

Tourisme: Opération séduction en Espagne

A Marrakech tout comme pour d’autres régions du Royaume, les services offerts par le secteur touristique séduisent. Les Espagnols, apprend-on auprès du Conseil régional du tourisme de Marrakech (CRT Marrakech), restent à aujourd’hui des clients à grand potentiel.

Pour vendre les atouts de cette ville, au même titre que d’autres au Maroc, une délégation marocaine conduite  par le ministre du tourisme, Lahcen Haddad, fera le déplacement à Madrid du 28 janvier au 1er février pour prendre part à la 35ème édition du Salon international du tourisme (Fitur).

Après la France, la Grande-Bretagne et l’Allemagne, le marché espagnol est le plus important marché européen pour Marrakech. «En 2014, le nombre d’arrivées des Espagnols a atteint 75.547 avec une croissance de +15 % par rapport à 2013 et près de 200.000 nuitées, soit une croissance de 16% par rapport à 2013 dans les établissements touristiques classés dans la ville de Marrakech», précise-t-on auprès du CRT de Marrakech. Il faut dire que les liaisons aériennes y sont pour grand- chose. En effet,  la ville ocre est desservie par 24 vols directs la reliant aux aéroports de Madrid, Barcelone, Malaga, Séville ou encore Valence. Pour les Espagnols, le Maroc ne se résume pas à Marrakech. Tanger, Casablanca, Fès et Agadir tirent également le gros lot des séjours touristiques en provenance du voisin ibérique.

Dans ce sens, et pour promouvoir davantage la destination Maroc, une importante délégation conduite par le ministre de tutelle vantera les qualités du Royaume durant les cinq jours du Fitur. Composée des professionnels du tourisme et des représentants des Conseils régionaux du tourisme, cette délégation ne manquera pas de saisir les différentes opportunités B2B qu’offre ce salon mondial. Il est à noter dans ce sens qu’il ne s’agit pas là d’une première participation pour le Royaume qui est devenu, au bout de plusieurs années, acteur et exposant indispensable au Fitur qui «constitue une importante plate-forme de rencontres permettant aux exposants ainsi qu’aux professionnels de définir de nouvelles stratégies et de promouvoir leurs destinations», notent des sources du ministère.

C’est sur une étendue de 400m2 que sera installé le pavillon marocain, aménagé par l’Office national marocain du tourisme (ONMT). Les différentes destinations du Royaume y seront, en effet, présentées. Pour Lahcen Haddad, cette participation ne sera pas sans dénicher de nouvelles niches de partenariats.

Il est donc prévu que les opérations de communication et de promotion soient multipliées que ce soit au niveau des réseaux de distribution, des médias, ou même vis-a-vis du grand public. Le Maroc saisira également l’occasion pour  conquérir les marchés de l’Amérique Latine, «surtout que le Fitur est reconnu comme point de rencontre mondial pour les professionnels du tourisme de l’ensemble des marchés émetteurs d’Amérique Latine», souligne le département du tourisme.

En somme, le Fitur c’est près de 120.000 professionnels de tourisme et près de 9.000 exposants ne représentant pas moins de 179 pays. La dernière édition de ce salon a reçu plus de 200.000 visiteurs entre professionnels et grand public. C’est dire à la fois la grande plate-forme qui s’offre au Maroc et le grand défi qu’il devrait relever.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *