Trafic aérien : Plus de 17,6 millions de passagers en 2015

Trafic aérien : Plus de 17,6 millions de passagers en 2015

2015 a été de bon augure pour l’activité aérienne au Maroc. Le trafic aurait affiché une performance record durant cette année et ce dans l’ensemble des aéroports du Royaume. Environ 17.609.747 passagers y ont été accueillis à fin 2015 marquant une hausse de 1,82% par rapport à l’année précédente. C’est ce que dévoile l’Office national des aéroports (ONDA) dans ses dernières statistiques annuelles. De ce total, le trafic domestique a dépassé 1,76 million de passagers marquant ainsi une hausse de 2,85%, soit 10% des parts du trafic aérien commercial. Le trafic international s’est hissé à plus de 15,84 millions de passagers évoluant en une année de 1,71%, tiré principalement par la bonne performance des segments Amérique du Sud, Moyen et Extrême Orient et l’Afrique.

L’année 2015 a connu par ailleurs une nette évolution du fret aérien. L’ONDA relève dans ce sens une croissance à deux chiffres. Pour 64.254,98 tonnes transportées, le fret aérien s’est amélioré de 18,67% par rapport à 2014.
En ce qui concerne les mouvements d’avions, l’Office a observé 159.995 mouvements dans les aéroports nationaux, s’inscrivant en hausse de 2,47%. L’aéroport Mohammed V de Casablanca détient une part de 49,51% de ce trafic, suivi de l’aéroport Marrakech Menara (19,28%) et Agadir Al Massira (7,94%). Par routes aériennes, le Top 5 reste dominé par Mohammed V- Paris et Marrakech-Paris. Ces deux routes détiennent des parts respectives de 6,47% et 3,37%. La route Mohammed V-Jeddah arrive en troisième position avec un total de 338.805 passagers soit une part de 1,92%. Les 4ème et 5ème positions sont occupées par la liaison Marrakech Londres (1,74% des parts) et Mohammed V-Istanbul (1,60% des parts). Rappelons que le trafic aérien des avions ayant survolé l’espace aérien national s’est légèrement replié. L’ONDA relève dans ce sens 195.894 contre 197.558 mouvements à fin 2015 soit une baisse de 0,84% par rapport à l’année dernière.

Le trafic européen en perte de vitesse

Bien qu’elle détienne une part de 70,85% de l’ensemble du trafic aérien, l’Europe a affiché une ventilation en repli par rapport à l’année 2015. Le trafic européen a reculé de 0,06% en 2015, soit un total de 12,47 millions de passagers contre 12,48 millions de passagers en 2014. La baisse a également été constatée au niveau du trafic en provenance du pays du Maghreb qui a fléchi à fin 2015 de 4,15%. Par ailleurs, l’Amérique du Sud a enregistré un trafic en hausse de 21,72%, soit un total de 36.428 passagers contre 29.928 passagers l’année dernière. Toutefois la part de ce faisceau reste minime dans l’ensemble du trafic aérien. L’ONDA l’estime à 0,21%. Le faisceau Moyen et Extrême orient a progressé de 13,82% totalisant un trafic de 1,25 millions de passagers. Pour une part de 6,57%, l’Afrique a vu son trafic à destination du Maroc grimper de 11,86% passant ainsi de 1,03 million de passagers en 2014 à 1,15 million de passagers à fin 2015. Le faisceau Amérique du Nord s’est également amélioré marquant ainsi une croissance de 6,64% au titre de l’année 2015.

Record à l’aéroport Mohammed V

Ils étaient 8,18 millions de passagers à franchir les poste-frontières de l’aéroport Mohammed V. La plate-forme aéroportuaire de Casablanca dépasse pour la première fois la barre de 8 millions de passagers marquant ainsi une hausse de 2,61% par rapport à l’année précédente. De par cette affluence, l’aéroport Mohammed V décroche une part de 46,45% du trafic aérien commercial. Il est suivi de l’aéroport Marrakech Menara qui détient une part de 22,59%.

Cependant, l’aéroport de la cité ocre a vu son trafic de replier de 1,38% par rapport à l’année précédente, passant ainsi de 4,03 millions à 3,97 millions de passagers. En parallèle, une importante croissance a été observée au niveau de plusieurs aéroports nationaux.

La plus forte a été constatée au niveau de l’aéroport de Béni Mellal où le trafic a grimpé de 88,93%. Plus de 23.600 passagers y ont été accueillis contre 12.500 une année auparavant. L’aéroport de Dakhla a vu son trafic s’améliorer de 31,99%, avoisinant les 127.700 passagers. Il en est de même pour l’aéroport de Laâyoune qui a atteint, en 2015, un trafic de 152.126 passagers, en progression de 23,32%. Le trafic de Fès-Saiss est en amélioration de 12% en 2015, soit 886.525 passagers en 2015.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *