Un premier anniversaire célébré en grande pompe à Beyrouth

Un premier anniversaire célébré en grande pompe à Beyrouth

C’est au cœur de la capitale libanaise, Beyrouth, qu’un dîner de gala a été offert, mercredi 14 juillet, à l’occasion du premier anniversaire de l’Association de l’amitié et de la coopération Liban-Maroc. Et c’est Samir El Chammah, président exécutif de l’Association qui a organisé cette cérémonie en étroite collaboration avec l’ambassade du Maroc au Liban, indique un communiqué de presse. Cette manifestation a été marquée par la présence de personnalités marocaines et libanaises de haut calibre. Des personnalités issues du monde de la politique, de la diplomatie, des arts et de la presse, précise le communiqué. Ainsi, Son Altesse la Princesse Lamia Solh était accompagnée de ses sœurs Leila Solh Hamadé, présidente du Comité de direction de l’association et Mouna Solh. À cette occasion, M. El Chammah a déclaré que «les relations d’amitié et de fraternité existantes entre les deux pays, basées sur les principes d’ouverture, de tolérance et de respect, regorgent de potentiels et d’opportunités d’échanges». Et d’ajouter: «En créant cette association, nous sommes déterminés à aller de l’avant pour entreprendre de nouvelles activités économiques, culturelles et sociales dans les deux pays, mettant à profit l’expérience qu’elle a accumulée durant sa première année d’existence». Dans ce sens, M. El Chammah a salué le fort soutien dont l’association a toujours joui depuis sa création jusqu’à présent auprès de Ali Oumlil, ambassadeur du Maroc au Liban et des responsables marocains. Le président exécutif de l’Association a également ajouté que les excellentes relations entre les deux pays s’étendent à tous les domaines, politique, diplomatique et économique. Pour rappel, l’Association de l’amitié et de la coopération Liban-Maroc a été fondée le 23 juillet 2009 à l’initiative de M. El Chammah, président du Groupe SMAP. Elle a été créée avec la participation active de nombreuses personnalités de la société civile, politique, culturelle, économique et financière des deux pays liés par de profondes relations de fraternité. Cette association se fixe comme objectifs de raffermir les liens entre les deux États, organiser des manifestations et des rencontres visant à promouvoir les échanges culturels et commerciaux. Elle s’assigne également pour objectifs de favoriser la promotion du Maroc au Liban et de mettre en relief les points communs entre les peuples libanais et marocain. À cet effet, un plan d’action ambitieux a été mis en œuvre en vue de rapprocher les communautés économiques et culturelles des deux pays, ajoute le communiqué précité. Et au moment où l’association célèbre son premier anniversaire, elle compte déjà à son actif plusieurs activités. On cite, à cet égard, l’organisation d’un village de l’artisanat marocain dans la capitale libanaise. Ce village a connu un succès éclatant au regard des visiteurs libanais venus nombreux pour prendre connaissance de l’artisanat marocain et du savoir-faire des maîtres artisans. De surcroît, l’association compte réactiver le jumelage entre les capitales Rabat et Beyrouth. L’organisation d’une semaine culturelle libanaise au Maroc ainsi qu’une conférence économique marocaine au Liban est également prévue. En outre, l’Association compte lancer un site web, outil de création de réseaux, afin d’informer en permanence sur la vie de l’Association. Par ailleurs, le dîner de gala a été marqué par la présence d’autres invités de marque. Ainsi, on pouvait distinguer Fouad Seniora, ancien Premier ministre libanais et Hussein Husseini, ancien président du Parlement, ainsi que plusieurs ministres du gouvernement libanais dont ceux de l’Intérieur, de l’Information, du Travail et de l’Enseignement supérieur. Le commandant de l’armée libanaise, plusieurs magistrats et ambassadeurs de pays arabes et étrangers accrédités au Liban ont également pris part à cette grandiose manifestation. Des personnalités marocaines du monde politique, diplomatique, artistique et de la presse étaient aussi conviées à ce dîner de gala, ainsi que des représentants d’institutions marocaines siégeant à Beyrouth et des membres de la communauté marocaine vivant au Liban. Et pour bien animer la soirée, le dîner de gala a été agrémenté de chants et de musique marocaine et orientale interprétés par la cantatrice marocaine Karima Skalli. Dans une ambiance assez conviviale, elle a offert des morceaux de célèbres chansons des divas arabes Oum Kaltoum et Asmahane, mais aussi de la musique andalouse marocaine. Une compilation d’habits traditionnels marocains conçus et confectionnés par les créateurs Siham El Habti et Roméo a été également au menu de la soirée. De quoi apprécier la beauté et la richesse du caftan marocain. L’assistance a été aussi invitée à déguster des plats de l’art culinaire marocain, connu pour son goût succulent, et des variétés de la pâtisserie marocaine.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *