Du passé à l’avenir

Du passé à l’avenir

Le Maroc a pu ainsi continuer dans le sens de la réduction de son déficit budgétaire et commercial après que celui-ci a atteint des niveaux inquiétants ces dernières années. La balance des paiements suit la même tendance et nos réserves de change s’améliorent petit à petit.

Et comme le hasard fait bien les choses, notre facture énergétique baisse considérablement grâce au recul du prix du pétrole à l’international, sans oublier nos classements et notations qui sont plutôt corrects. C’est la moitié remplie du verre. Pour la moitié vide, force est de constater que nos services sociaux n’atteignent toujours pas le degré de satisfaction attendu.

Les écoles et les hôpitaux sont un peu dépassés par le cours des choses même si une volonté forte et réelle existe au plus haut niveau pour améliorer la situation. L’emploi n’est pas mieux loti même si le lancement de l’indemnisation pour perte d’emploi et l’annonce prochaine d’une nouvelle stratégie pour l’emploi viennent donner de l’espoir.

2014 a malheureusement connu son lot de tristesse et de deuil avec la disparition de personnalités intellectuelles, politiques et artistiques. Certains de nos compatriotes ont péri dans des intempéries, des effondrements ou des accidents de la route. Notre pensée va à toutes leurs familles. Heureusement, 2014 s’arrête une fois pour toutes. Avec tout cela, 2015 s’annonce sous de bons auspices.

Outre la baisse des cours du pétrole à l’international qui doit se poursuivre durant le Nouvel An, les pluies enregistrées durant les derniers mois de 2014 augurent d’une bonne campagne agricole et donc une bonne moisson de notre agriculture en 2015 mais surtout une croissance économique et du PIB plus forte. La nouvelle année sera également une année d’élections par excellence.

 Les Marocains seront appelés aux urnes pour choisir leurs élus locaux. C’est un véritable rendez-vous avec l’histoire d’autant plus que le Royaume s’engage dans le chemin d’une régionalisation avancée.

Faisons alors de 2015 une année historique pour notre pays, d’abord parce que c’est dans notre intérêt mais surtout parce que nous n’avons plus le choix dans un monde plus ouvert et plus compétitif que jamais. Sur cette note optimiste, toute l’équipe d’Aujourd’hui Le Maroc vous souhaite une bonne et heureuse année 2015.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *