Edito: Libre indexation…

Edito: Libre indexation…

L’annonce en grande pompe faite en fin de semaine dernière par les transporteurs mérite que l’on s’y arrête. La fédération du secteur a décidé d’appliquer une indexation des tarifs de transports de marchandises sur les prix à la pompe.

Ces tarifs n’étant pas réglementés, la décision ne peut, ni légalement ni juridiquement, être dénoncée. Il est du droit des opérateurs privés de fixer les prix de leurs prestations de manière à s’assurer de la pérennité de leurs entreprises et des emplois qu’ils créent.

D’ailleurs, les tarifs de transports obéissant à la loi du marché et faisant l’objet de négociations libres entre les transporteurs et leurs clients, les professionnels n’étaient pas forcés d’en aviser les pouvoirs publics à travers un communiqué officiel.

On a rarement vu les fabricants de fromages, de biscuits, de boissons gazeuses ou de tout autre produit qu’il soit de grande consommation ou non, aviser par voie de communiqué public de leurs augmentations de prix.

Cela dit, les transporteurs sont conscients du caractère sensible et névralgique de leur activité pour toute l’économie du pays et leur geste a peut-être d’autres objectifs que la simple information…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *