Entre l amour et la haine… il n y a qu un pas

Entre l amour et la haine… il n y a qu un pas

Une jeune fille, Meriem, âgée de dix-huit ans, a trouvé la mort, samedi vers 22h au quartier El Oulfa, à Casablanca, des mains de son bien-aimé, apprend-on d’une source policière. La fille qui venait de sortir de chez elle pour acheter du pain a été surprise par le jeune homme qui l’aimait éperdument, portant un couteau à la main, a ajouté la même source policière. Elle a tenté de s’enfuir et se réfugier chez l’un de ses voisins, mais personne ne voulait lui ouvrir la porte. Elle a frappé à plusieurs portes. Mais en vain. Le meurtrier l’a rejointe, lui a asséné quelques coups de couteau avant de l’égorger comme un mouton.
Ensuite, il a tenté de se suicider par la même arme blanche. Toujours selon la même source, le jeune homme se trouve encore au service de réanimation à l’hôpital Ibn Rochd à Casablanca. Le mobile du crime est, selon la même source, passionnel. Les deux jeunes entretenaient une relation amoureuse qui devait, comme ils avaient décidé, aboutir au mariage. Seulement, la jeune Meriem et sa famille ont découvert que le jeune était déjà marié et la relation a été rompue.
Ce dernier ne l’entendait pas de cette oreille. C’est ainsi qu’il a pris une décision radicale : celle de mettre fin à la vie de la fille et à la sienne.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *