Addoha veut construire 120.000 logements sociaux

«En 2009, Addoha SA a réalisé un chiffre d’affaires en forte croissance de 28% par rapport à 2008. Le chiffre d’affaires est passé de 2,566 milliards DH en 2008 à 3,283 milliards DH en 2009», a souligné Anas Sefrioui, P-dg du Groupe Addoha lors de la conférence de presse tenue, mercredi 31 mars à Casablanca, à l’occasion de la présentation des résultats annuels. Le résultat net quant à lui a évolué de 75%. Il est passé de 451 millions DH en 2008 à 797 millions DH en 2009. Un résultat net en croissance de 75% induisant une consolidation des fonds propres de la société qui s’élèvent à fin 2009 à 4,7 milliards DH, soit un ratio d’endettement de 1,2. Pour la part de marché du Groupe Addoha, elle représente près de 40% de la production nationale de logements économiques et de moyen standing. Ce remarquable résultat s’explique par une offre qui répond à une demande fortement corrélée au déficit de logement, par une duplication du guichet unique sur toutes les villes en plus de la transparence et la proximité. Par contre, pour Addoha, le chiffre d’affaires du groupe a enregistré une croissance remarquable entre 2008 et 2009. Il a atteint 6,011 milliards DH en 2009 contre 4,818 milliards DH en 2008, en hausse de 25%. Concernant le résultat net consolidé, il a connu pour sa part une baisse de 20%. Il est passé de 1,273 milliard DH en 2008 à 1,024 milliard DH en 2009. Un chiffre d’affaires 2009 en forte croissance de 25% qui reflète la pertinence de la stratégie commerciale adoptée par le groupe alors que la baisse du résultat net consolidé s’explique par le niveau du résultat de Fadesa Maroc avec 17 MDH en 2009 contre 520 MDH en 2008, selon les responsables de ce groupe. «Le résultat de Fadesa Maroc a été impacté par une perte exceptionnelle de 260 MDH au titre de la cession des 2 hôtels de la station Sâadia. Cette perte a été largement couverte par les bénéfices réalisés par les autres filiales de Fadesa Maroc», explique-t-on. Pour ce groupe immobilier, l’ouverture des deux hôtels et du golf est un vecteur essentiel pour dynamiser la station et commercialiser sa composante immobilière et sa marina, à forte marge. S’agissant des perspectives du groupe, plus de 190.000 logements sont en cours de construction et de commercialisation. Ainsi, 78% des programmes en cours de commercialisation sont dédiés aux logements sociaux et intermédiaires. La résidence principale haut standing, destinée à la clientèle locale, représente 14% des logements en cours de commercialisation du groupe. L’activité du groupe demeure axée sur le segment du logement social ainsi que des résidences principales. Par ailleurs, le groupe aspire à de nouvelles incitations fiscales dans le cadre de la loi de Finances 2010. Il s’agit notamment de l’exonération de tout impôt et taxes pour les logements dont le prix de vente est inférieur à 250.000 dirhams HT et destinés à la résidence principale. il est question aussi de la mise en place par les pouvoirs publics d’une aide directe correspondant au montant de la TVA (40.000 dirhams), en faveur des acquéreurs. Dans ce sens, Addoha envisage à l’horizon 2010-2015 la réalisation de 120.000 logements sociaux. En ce qui concerne les fonds de garantie, Addoha table sur la mise en place d’un nouveau fonds de garantie destiné à la classe moyenne pour les crédits immobiliers inférieurs à 800.000 dirhams ainsi que sur l’extension du Fogarim à 250.000 dirhams et aux MRE. Et pour assurer le financement du développement attendu de ses activités, le groupe envisage une augmentation de capital au cours de l’année 2010.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *