Adil Benhamza : «Il existe toujours des poches de résistance contre la volonté de démocratisation»

Adil Benhamza : «Il existe toujours des poches de résistance contre la volonté de démocratisation»

ALM : Trois membres du conseil national ont déposé un recours contre l’élection du comité exécutif et du nouveau secrétaire général du parti. Quelle est votre réaction ?
Adil Benhamza : Il faut tout d’abord préciser que le parti n’a pour l’instant reçu aucun document officiel au sujet d’un quelconque recours. De même, des informations mensongères circulent actuellement dans plusieurs organes médiatiques. Je pense que l’éclatement de cette affaire en ce moment a plutôt un caractère politique. Il ne faut pas oublier qu’il existe toujours des poches de résistance contre la volonté de démocratisation qui existe chez la nouvelle équipe dirigeante. Mais nous sommes décidés à poursuivre le processus de changement amorcé lors du dernier congrès de l’Istiqlal.

Les plaignants dénoncent des dizaines d’atteintes qui ont entaché les procédures d’élection des membres du comité exécutif. Qu’en pensez-vous ?
Encore une fois, nous allons attendre de recevoir officiellement les documents relatifs à ce recours. Dans ce cas, nous saurons répondre à ces tentatives qui nous ne surprennent nullement. Nous nous attendions d’ailleurs à une telle réaction. C’est la raison pour laquelle nous sommes prêts à apporter les réponses adéquates à ces agissements sur les plans organisationnel et politique.
Les membres du conseil national qui ont déposé ce recours sont connus et nous avons des données précises sur leur situation. Ils devront s’expliquer devant les instances du parti sur cette affaire surtout qu’ils ont préféré saisir la justice alors que le parti dispose d’instances compétentes pour recevoir et trancher les plaintes émanant des militants.

Ce dossier aura-t-il une incidence sur le bon fonctionnement du parti ?    
Tous les chantiers ouverts par la nouvelle direction du parti se poursuivent normalement. Le projet de construction d’un nouveau siège du parti avance comme prévu. Nous allons également tenir une nouvelle session du conseil national les 10 et 11 novembre prochain. Mais cette date pourrait changer en fonction de l’état d’avancement des travaux concernant la révision du statut du parti. Une commission mixte composée de membres du comité exécutif et des représentants du conseil national y travaille actuellement. Le but est d’adapter le statut à la nouvelle loi sur les partis politiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *