Ajournement au 22 février de l’affaire des avocats Zahrach et Moussaïf

Au cours de cette audience qui s’est déroulée à huis-clos, la défense a réclamé la consultation de la motion du parquet général qui avait fait appel sur cette affaire, en dépit des réserves formulées par le barreau de Rabat, précise-t-on de même source.

Les deux avocats avaient été convoqués au mois d’août dernier par le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat, suite à des déclarations à la presse selon lesquelles le dossier du réseau terroriste "Ansar El Mahdi" était "monté de toutes pièces".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *