Algérie : Découverte d’un charnier datant de « La décennie noire »

Ce charnier, contenant plus d’une dizaine de cadavres de civils, a été découvert près de la commune de Sidi Mimoune, relevant de la wilaya de Tlemcen, dans un secteur limitrophe de la wilaya de Sidi Bel Abbès, précisent les mêmes sources.
Des indications sur l’existence de ce charnier ont été fournies aux forces de sécurité par un "repenti", Bahri Jilali, alias "Dib El Jiâne", qui dirigeait un groupe armé ayant sévit dans le secteur, sous la bannière du "Groupe islamique armé" (GIA).
Le "repenti", qui s’est livré aux autorités, il y a plus de trois mois, a conduit les forces de sécurité jusqu’au lieu du charnier d’où ont été exhumés plus d’une dizaine de squelettes. Mais le charnier n’a pas encore livré tous ses secrets, selon la presse algérienne.
Une enquête suit son cours avec l’aide de la police scientifique et "l’on redoute l’existence d’autres charniers dans la région qui compte de nombreuses disparitions", indique le journal "le Carrefour d’Algérie".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *