Baisse importante des importations de pétrole

Baisse importante des importations de pétrole

La baisse des ventes des carburants au Maroc se traduirait-elle par un recul des importations de pétrole? En effet, au titre du premier trimestre de l’année 2013, les échanges extérieurs du Maroc avec le reste du monde se sont caractérisés par une amélioration de 6,8% du solde de la balance commerciale des biens et services.

Ce résultat est dû au recul de 4,9% du déficit des transactions sur marchandises avec un recul important de 12,6% des importations des produits énergétiques et à l’augmentation de 2% de l’excédent des échanges de services.

Aussi, hormis les importations des biens d’équipement et des demi-produits qui ont enregistré des hausses respectives de 8 et de 3,6% au titre du premier trimestre de 2013, les importations au titre des autres groupes de produits ont baissé, il s’agit principalement des importations des produits énergétiques qui reculent de 12,6%.

Aussi, au cours du premier trimestre de 2013, les importations de pétrole brut se sont inscrites en baisse aussi bien en valeur  avec un fléchissement de 3,296 milliards de dirhams, soit un recul de 41,3%, qu’en quantité avec une baisse de 318 milliers de barils, soit un recul de 28,5%.

A préciser que le prix du pétrole brut sur le marché international s’est situé en moyenne à 105,1 dollars le baril au cours du premier trimestre de 2013 contre 112,5 dollars le baril pour la même période de 2012.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *