Coupe du Trône (2005-2006): Première consécration de l’Olympique Khourigba

Dès l’entame de la rencontre, les deux protagonistes ont opté pour la défensive, la fermeture du jeu et notamment l’occupation du milieu de terrain dans l’objectif de trouver la faille dans la camp adverse. Les quelque 20.000 spectateurs ayant assisté à cette finale dirigée par l’arbitre international Slimane Brahmi, ont attendu plus de 20 minutes pour voir la première action dangereuse de la partie, amorcée par le virevoltant Jamal Triki qui, d’un tir puissant des 30 mètres, a failli battre le portier soussi Youssef Abbadi.

Cette action a constitué le déclic pour les protégés de Mustapha Madih qui ont réussi par la suite à prendre le match en main, augmentant la cadence et le pressing sur les défenseurs du Hassania, acculés à commettre des erreurs en raison des débordements et de la rapidité des attaquants phosphatiers.

A la 25-ème minute, suite à un mauvais dégagement du défenseur sénégalais du Hassania Baba Seck Diallo, suivi d’une sortie hasardeuse du gardien Abbadi, le défenseur khouribgui Mohamed Morsadi, venu prêter main forte à son compartiment offensif, parviendra à trouver la brèche (1-0).

La réaction des hommes de Moldovan n’a pas tardé et ils étaient tout près de redresser la barre à la 30-ème minute par l’entremise de Hakim Daoudi qui a vu son tir dévié en corner par le portier khouribgui, impérial dans ses interventions et intraitable sur sa ligne. Aux ultimes minutes de la 1-ère mi-temps, les coéquipiers du capitaine Hassan Ouchrif se sont rués en attaque dans l’espoir de revenir à la hauteur de leurs vis-à-vis, mais en vain. En temps additionnel (45è+2), Daoudi a manqué de peu l’égalisation lorsque son tir a buté sur la transversale, au moment où le portier khouribgui Boudlal a été battu.

De retour des vestiaires, les joueurs gadiris se sont montrés plus menaçants devant le repli des poulains de Madih. A quatre minutes de la reprise, l’attaquant du Hassania Jamal Aboulmaghar parvient à percer la défense khouribguie mais rate la cible. Durant les vingt dernières minutes de la partie, les deux protagonistes se sont donnés au tac au tac. D’une part, les Khouribguis s’efforçant à conserver leur avantage en renforçant le compartiment défensif et en optant pour des contres rapides, d’autre part, les Gadiris se sont jetés pleinement dans le match pour chambouler les cartes de Mustapha Madih.

A la 89-ème minute, le capitaine gadiri Ouchrif manque lamentablement l’égalisation devant le portier khouribgui en renvoyant le cuir dans le décor.

La victoire finale (1-0) de l’Olympique Khouribga lui permet d’intégrer pour le première fois de son histoire le cercle des clubs sacrés en cette prestigieuse coupe.

Les Khouribguis réalisent enfin leur rêve de remporter leur premier trophée après quatre finales, dont la dernière la saison écoulée face au Raja de Casablanca au terme des tirs au but.
Cette consécration constitue également une consolation pour Madih et ses protégés à l’issue d’une élimination fin octobre dernier aux portes de la finale de la Coupe de la Confédération Africaine (CAF) et au 1er tour tour de la ligue arabe des champions.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *