France Telecom acquiert 40% du capital de Médi Télécom

Les Groupes Caisse de dépôt et de gestion (CDG), FinanceCom et France Telecom ont conclu, mardi 21 septembre, un protocole d’accord stratégique en vertu duquel France Telecom acquiert 40% du capital et des droits de vote de Médi Télécom. Cette nouvelle a été annoncée lors d’un point de presse tenu le jour même à Rabat. A cette occasion, Stéphane Richard, directeur général de France Telecom Orange, a déclaré : «Nous sommes très heureux d’avoir pu concrétiser ce partenariat, dans un délai très court, qui ne pourra que renforcer la dynamique d’entreprise performante qui caractérise Médi Télécom». Et d’ajouter que «cette prise de participation dans Médi Télécom est la première concrétisation de notre nouvelle politique de croissance hors d’Europe, et contribue à notre objectif de doubler notre chiffre d’affaires à l’horizon de cinq ans dans la zone Afrique et Moyen-Orient». La transaction porte sur un montant de 640 millions d’euros. Ce qui correspond à une valeur d’entreprise de 2.140 millions d’euros. A la date de la transaction, France Telecom reprendra aussi 40% des comptes d’actionnaires de Médi Télécom, soit environ 78 millions d’euros. De surcroît, la transaction entraînera une création de valeur pour l’ensemble des actionnaires de Médi Télécom, qui percevront la totalité de son cash flow disponible sous forme de dividende. Cependant, elle sera relutive pour France Telecom dès 2011 en termes de cash flow par action et de bénéfice par action. Quant à la signature de la documentation finale et la réalisation de la transaction elles sont attendues pour fin 2010. Pour sa part, le directeur général de la CDG, Anass Houri Alami, a indiqué que «la réalisation de la transaction est assujettie à l’approbation préalable de l’autorité marocaine de régulation (ANRT)». M. Alami a également révélé que la part de 60% du capital de Médi Télécom sera répartie à parts égales entre FinanceCom, la CDG et le Groupe Akwa qui est également actionnaire. Par ailleurs, le président du Groupe FinanceCom, Othman Benjelloun, et M. Alami voient en cette union une alliance stratégique permettant de renforcer le positionnement de Médi Télécom au niveau national et d’en faire une plate-forme de rayonnement à l’échelle maghrébine et africaine. Concernant la gestion de l’opérateur marocain, M. Richard a précisé qu’il continuera à être géré par son équipe. Comme il a assuré que la politique tarifaire ne subira aucun changement. A travers ce partenariat, France Telecom entend, grâce à son savoir-faire marketing, commercial et technique, contribuer au développement stratégique de Médi Télécom dans les segments sensibles à la valeur, notamment dans les activités mobile voix, mobile données, des contenus et pour le marché Entreprises. D’ailleurs, selon M. Richard, l’arrivée de la nouvelle marque Orange sur le marché marocain permettra d’atteindre cet objectif. «Le marché marocain évolue et on participera à cette évolution», a-t-il conclu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *