La Fédération royale marocaine de football se sépare à l’amiable de Roger Lemerre

La décision de séparation avec le sélectionneur Roger Lemerre était attendue d’un jour à l’autre, mais elle est intervenue plus tôt que prévue, a rapporté une source proche de la Fédération royale marocaine de football. En effet, les discussions au sujet de l’éloignement de Lemerre de son poste de sélectionneur de l’équipe nationale ont eu lieu entre le président de la FRMF, Ali Fassi Fihri et Roger Lemerre. «Nous ne sommes pas au courant des détails des négociations qui ont été faites en tête à tête. De ce fait, jusqu’à aujourd’hui, mardi 7 juillet, rien n’a été annoncé notamment concernant la somme devant être versée par la FRMF suite à la rupture du contrat. Nous ne devons pas spéculer, mais nous savons qu’il y a eu un arrangement à l’amiable entre les deux parties», a déclaré à ALM, une source du bureau fédéral. «Aucun changement n’a par contre touché le staff technique de l’équipe nationale. Il n’est toutefois pas facile de prendre de telles décisions car cela nécessite un temps de réflexion», a ajouté cette source. Par conséquent, le staff technique reste maintenu jusqu’à nouvel ordre. Le départ de Roger Lemerre était donc prévu, mais la question qui se pose est celle de savoir les conditions du départ et aussi lever le voile sur la personne visée par la FRMF pour assurer la relève ?
Est-ce le retour de Baddou Zaki ou de Philippe Troussier ? Deux noms qui seraient sur les tablettes de Ali Fassi Fihri. Il importe de mentionner que Troussier fut brièvement le sélectionneur de l’équipe du Maroc en 2005.
Roger Lemerre avait pour mission la restructuration des équipes nationales seniors, juniors et olympique. Pour cette mission, il avait un salaire mensuel de 37.500 euros. Lemerre bénéficiait également de quelques avantages, logement, transport et GSM,  assurés par la FRMF. Il avait  signé pour quatre ans (deux années renouvelables) à la tête des Lions de l’Atlas. Son principal objectif était d’atteindre au moins les demi-finales de la Coupe d’Afrique prévue en février 2010 en Angola. L’objectif du contrat est aussi, selon la Fédération, de se qualifier au Mondial en Afrique du Sud, car les deux qualifications sont combinées. Pour se séparer de Lemerre en ce moment, la Fédération devait  lui verser une somme de 20 millions de dirhams, un montant qui est estimé exagéré par quelques personnes de la FRMF. L’on s’attend alors à plus d’éclaircissements  lors des prochaines réunions du bureau fédéral. Celui-ci devrait  se réunir avant la fin de cette semaine.  Dans l’attente, c’est l’adjoint Fathi Jamal qui assure l’intérim, précise-t-on auprès de la FRMF, car le travail du sélectionneur se fait chaque jour. Lemerre a entraîné pendant six ans l’équipe nationale tunisienne. Actuellement, il quitte l’équipe nationale après avoir passé une année à la tête des Lions de l’Atlas.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *