Laâyoune : ouverture du Salon de l’économie sociale et solidaire

Organisé sous le signe «L’économie sociale, un levier de développement régional participatif», ce salon se veut une plate-forme de promotion de l’économie sociale et solidaire qui prône les valeurs d’équité, de solidarité et de démocratie. Ce salon de cinq jours réunit 300 exposants, partenaires et opérateurs de l’économie sociale au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra, qui œuvrent pour la promotion des organismes mutualistes, coopératifs et associatifs ainsi que l’échange des expériences et des expertises et qui vont faire valoir leur capacité d’action et mettre en avant leurs réalisations. D’après Nizar Baraka, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Affaires économiques et générales, le salon met en avant la capacité des acteurs de l’économie sociale à créer, à innover et à générer de l’emploi et fédère les énergies en vue de soutenir le commerce équitable et donner un sursaut qualitatif aux produits issus de l’économie sociale et solidaire. Et d’ajouter que l’organisation de ce salon s’inscrit dans le droit fil de la nouvelle dynamique de réforme du secteur de l’économie sociale et solidaire. Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI à l’initiative du ministère chargé des Affaires économiques et générales, et en collaboration avec l’Agence du Sud, ce salon régional de l’économie sociale et solidaire vise notamment à apporter un soutien aux entreprises de l’économie sociale et en faire des partenaires indispensables dans le développement régional, à trouver des solutions aux obstacles entravant la commercialisation de leurs produits et de leurs services et à instaurer un commerce de proximité à ce genre d’économie prometteuse. De surcroît, le salon ambitionne de valoriser les produits de l’économie sociale et solidaire et d’ouvrir de nouveaux marchés devant ces producteurs qui disposeront à partir de la fin de ce mois d’espaces commerciaux dans les hypermarchés du Royaume. Il est à signaler que la séance d’ouverture de ce salon a été marquée  par la signature d’un contrat-programme pour la mise en œuvre du Plan d’action régional pour la promotion de l’économie sociale et solidaire dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra. Ce plan d’action, d’une valeur de 105 millions DH, se fixe comme objectif de mettre à la disposition de la région une feuille de route économique claire, qui encourage les jeunes à s’associer dans le cadre de coopératives, d’associations et de petites entreprises pour réaliser les activités génératrices de revenus et créatrices d’emplois. Le montant de 105 millions DH alloué à ce plan reflète la convergence entre le gouvernement, les autorités territoriales et les élus régionaux pour réaliser cet important chantier social qui s’inscrit dans le cadre des Orientations Royales visant à accorder de l’importance à l’économie sociale, et la déclaration gouvernementale qui a mis l’accent sur la politique économique de proximité pour le développement de l’économie sociale. Pour sa part, le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra a souligné que ce plan ouvrira de nouveaux horizons devant les jeunes de la région et profitera de l’expérience de l’INDH. Selon lui, ce plan épargnera aux jeunes porteurs de projets les contraintes liées aux garanties bancaires exigées pour financer leurs projets.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *