L’ANRT fixe de taux de rémunération du capital des opérateurs

Les opérateurs exerçant cette influence significative sont Ittissalat Al Maghrib pour le fixe et le mobile et Medi Telecom pour le mobile, précise l’ANRT dans un communiqué parvenu lundi à la MAP.

Ces deux marchés (fixe et mobile) ont été identifiés par l’ANRT comme les deux marchés particuliers du secteur des télécommunications au Maroc nécessitant une régulation spécifique.
Ittissalat Al Maghrib et Medi Telecom sont ainsi tenus de publier une offre technique et tarifaire d’interconnexion et d’orienter leurs tarifs vers les coûts, indique l’ANRT.

Le taux de rémunération du capital devra permettre l’évaluation des coûts de la terminaison fixe d’Ittissalat Al Maghrib et mobile d’Ittissalat Al Maghrib et de Medi Telecom. Ces taux sont fixés conformément à la réglementation en vigueur et permettent notamment l’évaluation de l’offre technique et tarifaire d’interconnexion Fixe d’Ittissalat Al Maghrib et celle des offres techniques et tarifaires d’interconnexion Mobile des sociétés Ittissalat Al Maghrib et Medi Telecom, au titre de l’exercice 2007.

Le taux de rémunération du capital est le taux de rendement minimum qu’un projet d’investissement doit réaliser pour être acceptable. Ce taux est évalué à partir du coût des capitaux propres et de celui de la dette, explique l’ANRT.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *