Le gouvernement approuve des investissements de 8 milliards de dirhams

Le gouvernement approuve des investissements de 8 milliards de dirhams

La commission des investissements présidée par le Premier ministre Abbas El Fassi, mardi 20 mai à Rabat, a approuvé 14 projets d’investissement d’un montant global de 8 MMDH qui contribueront à créer 1943 emplois. Lors de cette réunion, la commission s’est penchée sur 24 projets, dont 18 ont été présentés pour adoption et six pour arbitrage. Les projets approuvés par la commission se sont concentrés sur les secteurs de l’industrie automobile, l’électricité, l’agriculture, l’agroalimentaire, le tourisme, l’enseignement supérieur, l’industrie chimique et pétrochimique et la cimenterie. Dans ce lot de secteurs, tous aussi prometteurs les uns que les autres, ce sont les régions de Meknès-Tafilalet, du Grand Casablanca, de Chaouia-Ouerdigha et d’Oued Eddahab-Lagouira qui en bénéficieront. En outre, certains projets ont dû être reportés pour être examinés de manière plus approfondie dans le but de leur donner plus de chance de réussite.
M. El Fassi a mis l’accent au cours de cette réunion sur le rôle important que joue la commission dans le développement des liens entre l’investissement et le développement socio-économique, de manière générale, et la création d’emplois en particulier. Dans le même sens, le Premier ministre a exprimé la satisfaction du gouvernement quant à «la contribution agissante» des investisseurs marocains à la promotion de l’investissement national et au développement des partenariats avec les opérateurs économiques étrangers, tout en rappelant que le Maroc reste l’une des destinations attractives pour les capitaux et les investisseurs étrangers. Le ministre a, également, souligné l’importance que revêtent les études scientifiques relatives à l’environnement au niveau de tous les projets d’investissement afin de garantir une meilleure protection de l’environnement et des ressources naturelles. Trois réunions ont été tenues depuis le 28 novembre 2007 par la commission des investissements, et qui ont été présidées par le Premier ministre. Au cours de ces réunions, la commission a examiné 62 projets d’investissement avec un montant total de 27,1 milliards DH, qui devait permettre la création de 15.800 postes d’emploi permanents. Ces projets ont été focalisés sur les secteurs de l’industrie automobile, l’électricité, l’agriculture, l’industrie alimentaire, le tourisme, l’enseignement supérieur, l’industrie chimique et pétrochimique, la cimenterie, l’équipement urbain et des ports, le textile, répartis sur différentes régions du Royaume. A son tour le ministre du Commerce de l’Industrie et des Nouvelles technologies, Ahmed Chami, a déclaré que les investissements approuvés par la commission s’élèvent à près de 8 milliards DH, dont 6 milliards pour les secteurs de l’industrie automobile, la cimenterie et l’industrie alimentaire et quelque 2 milliards pour le secteur du tourisme. Il a ajouté que les investisseurs marocains font confiance à leur pays, dans la mesure où plus de 5 milliards DH ont été investis au niveau national par des marocains. Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Boussaid, a aussi affirmé, que l’investissement constitue le pilier du secteur touristique. Car l’attractivité des investissements illustre «la grande confiance» des investisseurs marocains et étrangers dans le potentiel et l’avenir du secteur touristique. Il a poursuivi que l’intérêt accordé à ce secteur confirme la solidité de la politique suivie par le Maroc dans ce domaine, une politique qui tient compte de tous les chantiers programmés à l’horizon 2010. Le montant qui a été accordé aux projets approuvés, par la commission démontre l’engagement du gouvernement à l’encouragement de ce secteur qui est un facteur clé du développement socio-économique du pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *