Le GPBM invite les banques à soutenir le rythme de croissance

Le GPBM invite les banques à soutenir le rythme de croissance

«Le secteur bancaire marocain n’est pas touché par la crise financière internationale actuelle, et demeure entièrement mobilisé pour soutenir le développement économique et social du Royaume», indique le GPBM dans un communiqué de presse reçu par ALM.
Le secteur bancaire marocain est fort de sa solidité et de son respect des règles prudentielles, poursuit le GPBM.  «Considérant le niveau de croissance atteint par le pays et les grands chantiers réalisés ou entamés depuis une décennie, le secteur bancaire marocain reste disposé plus que jamais à répondre aux besoins de financement de l’économie et à contribuer au partage équitable des fruits de la croissance au profit de tous les citoyens», souligne le GPBM dans le document précité. Et de préciser que «les banques du Maroc poursuivent le financement des grands projets d’infrastructures, des petites et moyennes entreprises, de l’investissement productif, de l’immobilier et du logement social». «Ceci, parallèlement à leurs actions sur le terrain pour l’amélioration de la bancarisation de la société marocaine et de la situation des populations à faibles revenus en particulier dans le monde rural», souligne le GPBM.
«Le GPBM réaffirme, optimiste sur les perspectives d’évolution du Maroc, que le secteur bancaire reste en phase avec les besoins de développement du pays, tout en poursuivant sa contribution à la consolidation des acquis de la croissance ainsi que l’amélioration constante de l’attractivité de l’économie marocaine qui doit continuer à générer chaque année plus d’opportunités d’investissements», peut-on lire dans le même communiqué.
Pour rappel, le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) avait précisé, une semaine après l’annonce faite par Bank Al-Maghrib, le 23 septembre, de relever son taux directeur de 25 points de base à 3,5 %, que cette hausse du taux directeur de la Banque centrale n’affectera pas la clientèle. «Le secteur bancaire, soucieux de consolider son soutien et son accompagnement des petites et moyennes entreprises ainsi que des particuliers, ne répercutera pas dans le contexte actuel le relèvement du taux directeur de Bank Al-Maghrib», avait souligné le GPBM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *