Le marché du Moyen-Orient dope le tourisme marocain

Près de 1,185 million de touristes ont franchi les postes frontières depuis le début de l’année 2011, marquant ainsi une évolution de 13% des volumes des arrivées au Maroc. Ainsi, les nuitées totales enregistrées dans les établissements d’hébergement touristique classés, au terme des deux premiers mois de l’année 2011, ont progressé de 14% comparativement avec la même période de 2010. Se référant aux dernières statistiques émises par l’observatoire du tourisme, les nuitées des résidents et des non-résidents, au cours de cette période, ont suivi la même tendance avec des croissances respectives de 19 et 13%. Par marché émetteur, le Moyen-Orient a trôné avec une augmentation 57% des nuitées du tourisme récepteur durant les deux premiers mois de l’année. Rien qu’en février dernier, ce marché a enregistré une croissance de 72% des nuitées du marché récepteur, alors qu’il était quasiment absent au titre de l’année 2010. Cette forte présence du marché oriental est probablement due à l’instabilité politique et sociale qui sévit actuellement en Egypte et en Tunisie. Le marché anglais, quant à lui, marque une hausse de 19% des nuitées alors que celles des marchés allemands et français ont progressé respectivement de 22 et 7%. Par ailleurs, les résidents, qui représentent presque le quart des nuitées totales, ont enregistré une croissance soutenue de 19% à fin février 2011 comparativement avec la même période de l’année précédente.En outre, le taux d’occupation moyen des chambres s’est situé à 40% à fin février 2011, soit une progression de quatre points par rapport à la même période de l’année précédente. S’agissant des principales villes touristiques qui ont enregistré de bonnes performances durant les deux premiers mois de l’année 2011, Agadir se situe en première position avec une hausse de 30% de ses nuitées. Par contre, les nuitées à Marrakech ont progressé de 10% alors que Casablanca a enregistré une performance de 13%. Rabat et Ouarzazate ont également évolué respectivement 6 et 21%. En revanche, Tanger a affiché une baisse de 4%, indique l’Observatoire du tourisme. En termes de devise, les recettes voyages ont enregistré, au cours du mois de février 2011 et comparativement avec le même mois de l’année précédente, une hausse de 3,5%. «Ce qui porterait le volume de ces recettes, à fin février 2011, à plus de 7 milliards de dirhams, soit une hausse de 7,3% par rapport à la même période de l’année dernière», relève l’Observatoire selon les premières prévisions de l’Office des changes. Par ailleurs, le nombre de passagers internationaux ayant transité par les aéroports internationaux du Royaume a atteint plus de deux millions, contre 1,8 million comparativement avec la même période de l’année dernière. Ce volume a marqué une progression de 16%. Selon l’Observatoire du tourisme, environ 47% de ces passagers sont passés par le Hub de Mohammed V. Et de poursuivre que les aéroports des deux principaux pôles touristiques du Royaume, en l’occurrence Marrakech Ménara et Agadir Al Massira, drainent des parts respectives de 25% et 10%. Dans ce sens, les trois aéroports ont affiché des résultats très positifs de 12% pour l’aéroport de Mohammed V, 18% pour Marrakech Ménara et 19% pour Agadir Al Massira.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *