Les textiliens s’engagent à recruter 20.000 jeunes en 2011

Au titre de l’année 2011, l’office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH) s’engagent à la formation et l’insertion de 20.000 jeunes. Dans ce sens, les deux organismes ont conclu un partenariat, mercredi 9 mars 2011, à Casablanca, consistant à répondre à un besoin immédiat en compétences et talents de 10.000 techniciens et opérateurs en la matière dans les régions de Casablanca, Rabat, Tanger, Fès et Marrakech. De même, l’étude de besoin menée par l’AMITH a également révélé un besoin latent pour combler d’ici fin 2011, estimé à 10.000 postes additionnels. «L’insertion de 20.000 jeunes en une année à peine est une action qu’on qualifie de citoyenne bénéfique pour l’économie nationale», a souligné Larbi Bencheikh, directeur général de l’OFPPT. Pour sa part, El Mostafa Sajid, président de l’AMITH a exprimé dans ce sens, « sa satisfaction quant à la réponse apportée par l’OFPPT et la réactivité de son dispositif». Et d’ajouter que «le secteur du textile habillement présente des perspectives économiques prometteuses et offre aux jeunes un avenir et de très nombreux parcours professionnels». Afin de définir le cadre de leur partenariat, l’OFPPT et l’AMITH ont procédé à la signature d’une convention visant à accompagner leur plan d’action et arrêter les modalités de sa mise en œuvre. Côté OFPPT, la convention stipule d’aider dans une première phase les entreprises adhérentes à l’AMITH, à recruter les lauréats non encore insérés. De même, l’Office s’engage à réviser en collaboration avec l’AMITH, les cursus de formation pour répondre au plan d’urgence, et ce en s’appuyant sur la modularité de l’ingénierie de formation. En contre partie, l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement est dans l’obligation de décliner les besoins par ville, par profil et par type de poste recherché. En outre, elle participera à la validation de l’ingénierie établie par l’OFPPT et de contribuer aux côtés des partenaires institutionnels à améliorer les moyens d’accès aux zones industrielles et aux entreprises du secteur. L’AMITH consignera conjointement avec l’OFPPT les attestations aux stagiaires ayant suivi le cursus de formation qualifiante.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *