«L’irresponsabilité sanctionnée»

ALM : Quelle est l’origine de la crise que traverse le club actuellement ?
Mohammed Aouzal : Comme tous les clubs de football, le Raja traverse un passage à vide. Une crise qui honnêtement a été initiée par des personnes connues de tous. Mais j’estime que ce n’est pas grave. Il s’agirait plutôt d’un malaise survenu suite à une baisse de régime de l’effectif ainsi qu’une suite de mauvais résultats que l’équipe a accumulés depuis le début de cette saison. Le Raja, qui vise le titre de champion du Maroc en temps normal, occupe actuellement la onzième place à 15 points du leader. Le public, habitué à une meilleure prestation de la part de son équipe, ne pourrait qu’être mécontent face à une pareille situation. S’il n’y avait que de bons résultats, cette bombe n’aurait pas explosé.
Vous faites allusions aux dernières décisions prises par le comité du club ?
Des problèmes existaient et il fallait les régler le plus tôt possible. On sentait un malaise au sein du comité du club. Une situation qui ne pouvait aboutir qu’à une impasse. Si le comité ne se porte pas bien, comment voulez-vous que le reste suive? L’incohésion régnait entre les membres du comité. Les dernières décisions ont sanctionné l’irresponsabilité dont certains membres ont fait preuve quant à la gestion des affaires du club. La presse a d’ailleurs bien accueilli tout ce qui a été décidé.
Vous pensez qu’écarter des dirigeants changerait quelque chose ?
Ecoutez, je ne pourrais dire qu’une seule chose : si ces décisions vont aider à faire revenir le calme et la sérénité au sein du comité, alors pourquoi pas ? Attendons les prochaines semaines pour voir les résultats de ces décisions. Mais les mesures disciplinaires n’ont pas touché uniquement les dirigeants. Les joueurs indisciplinés ont également été sanctionnés. Tout le monde est d’accord sur le fait que le Raja dispose du meilleur effectif du championnat, alors que sur le terrain il n’en est rien. Un joueur indiscipliné qui collectionne les cartons rouges ne pourrait apporter rien de bon à son équipe. La faiblesse de la direction technique ancienne accentuait cette situation. Franchement, l’ancien entraîneur avait perdu la main face aux joueurs.
C’est pour remédier à cette situation que vous avez fait appel à Henri Michel à la tête de la direction technique du club ?
L’arrivée d’Henri Michel va certainement changer beaucoup de choses. Techniquement parlant, il ramènera de l’ordre au sein de l’équipe. Je le connais personnellement et je suis confiant en ses compétences. Il ne faut pas oublier qu’il a entraîné beaucoup d’équipes dont plusieurs sélections nationales. Il dispose de très bons joueurs évoluant au Raja. Il faut juste que la confiance règne de nouveau entre dirigeants, joueurs, direction technique, adhérents et supporters.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *