Maroc-Espagne : préparation de la visite au Maroc du ministre de l’Intérieur espagnol

Maroc-Espagne : préparation de la visite au Maroc du ministre de l’Intérieur espagnol

La préparation de la visite au Maroc du ministre de l’Intérieur espagnol est à l’ordre du jour. Mercredi 18 août, une réunion s’est tenue au siège du ministère de l’Intérieur, en prévision de la réunion du lundi prochain 23 août entre le ministre de l’Intérieur, Taib Cherkaoui et son homologue espagnol Alfredo Perez Rubalcaba. Cette réunion a été coprésidée par Brahim Boufous, wali, directeur général des Affaires intérieures et Francisco Javier Velazquez, directeur général de la police et de la garde civile. C’est ce qu’indique un communiqué conjoint rendu public à l’issue de la réunion. Le général de Corps d’Armée Housni Benslimane, commandant la Gendarmerie royale, Charki Drais, directeur général de la Sûreté nationale, et Khalid Zerouali, directeur de la migration et de la surveillance des frontières ont pris part à cette réunion. A l’heure où la tension n’est pas encore apaisée entre le Maroc et l’Espagne, la visite lundi prochain au Maroc de M. Rubalcaba dont relèvent les forces de sécurité de l’Etat espagnol, s’assigne comme objectif général de tenter de désamorcer la crise diplomatique entre les deux Etats. Le communiqué conjoint précise que lors de cette réunion, les entretiens ont porté sur des questions d’intérêt commun relatives au terrorisme, la migration illégale, le trafic de drogue et la coopération sécuritaire. Lors de cette réunion, les responsables marocains et espagnols se sont félicités de la qualité de la coopération entre les différents services qui reflète les relations distinguées entre le Maroc et l’Espagne, et qui a permis d’atteindre des résultats probants dans les domaines susmentionnés. Le communiqué conjoint précise qu’il sera soumis, dans ce sens, à messieurs les ministres des propositions et des axes de coopération susceptibles de rehausser les actions communes. Dans des déclarations rapportées par les médias espagnols, le ministre espagnol de l’Intérieur, en visite lundi prochain au Maroc, s’était dit, vendredi 13 août, confiant que «la normalité» dans les relations avec le Maroc sera rétablie «le plus rapidement possible», affirmant que le gouvernement espagnol entretient d’«excellentes relations» avec le Maroc. M. Rubalcaba avait assuré également que récupérer la normalité dans les relations hispano-marocaines est «des plus avantageux pour les intérêts espagnols», ajoutant que le gouvernement espagnol «est en train d’entretenir le dialogue à différents niveaux» avec les autorités marocaines pour «clarifier» les incidents de ces derniers jours. Le ministre de l’Intérieur a également tenu à mettre en relief la coopération entre l’Espagne et le Maroc en matière de lutte contre le terrorisme international, de coopération policière, de lutte contre le trafic de drogue ou encore l’immigration illégale. Ces dernières semaines, le Maroc avait protesté à plusieurs reprises contre l’agression de plusieurs ressortissants marocains par les forces de sécurité espagnoles, en transit par la ville occupée de Mellilia. Le Maroc avait aussi vigoureusement condamné l’abandon par la garde civile espagnole de huit migrants subsahariens en détresse au large des côtes marocaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *