Maroc-France : une rencontre de haut niveau sous le signe du développement durable

La dixième rencontre de haut niveau franco-marocaine, prévue vendredi 2 juillet, à Paris, est placée sous le signe du développement durable et sera marquée par la signature d’une dizaine d’accords bilatéraux et de contrats privés, a-t-on appris, mercredi, de source officielle à Paris. «Les rencontres de haut niveau visent à la fois à approfondir notre dialogue politique, nos liens économiques et à dynamiser notre coopération autour d’un thème prioritaire, le développement durable», a indiqué le porte-parole du ministère français des Affaires étrangères, Bernard Valero, lors d’un point de presse. Cette dixième rencontre de haut niveau franco-marocaine sera co-présidée par le Premier ministre Abbas El Fassi, à la tête d’une importante délégation, et son homologue François Fillon. «L’importance de cette délégation marocaine témoigne une fois de plus de l’exceptionnelle qualité de notre relation bilatérale», a affirmé M. Valero. Plusieurs entretiens et rencontres bilatérales seront au menu de cette réunion, notamment des entretiens au Quai d’Orsay entre le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Taïeb Fassi Fihri, et son homologue français Bernard Kouchner. Les entretiens bilatéraux entre sept ministres marocains et leurs homologues français «seront suivis par un séminaire intergouvernemental à Matignon (Primature française), puis par la signature d’une dizaine d’accords et contrats privés», a-t-il précisé. Parallèlement aux entretiens politiques, un Forum d’affaires réunira la délégation marocaine, présidée par Abbas El Fassi, et les entreprises françaises au siège du patronat français (MEDEF), a-t-il ajouté. La France mène «une action intense, à la mesure de son partenariat privilégié avec le Maroc, notamment en créant des synergies durables entre les entrepreneurs des deux pays à travers le Groupe d’impulsion économique franco-marocain, institué en 2005 et devenu depuis le Conseil d’affaires franco-marocain», a relevé M. Valero. Les entreprises françaises participent à la création de «projets structurants à long terme, comme le futur Train à grande vitesse (TGV)», a-t-il rappelé. Cette 10ème rencontre s’achèvera par un entretien au Palais de l’Elysée entre le président français Nicolas Sarkozy et le Premier ministre Abbas El Fassi, selon le porte-parole.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *