Microsoft fait du Maroc une plate-forme pour conquérir le marché nord-africain

Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid a reçu, mardi 22 avril en sa résidence à Rabat, le président- directeur général de Microsoft Corporation, Steve Ballmer, qui effectue une visite de travail au Maroc. Par ailleurs, après cela et lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre Abbas El Fassi, mardi soir à Rabat, le gouvernement marocain et Microsoft Corporation ont signé un accord de partenariat. Cet accord a été signé, côté marocain, par le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Reda Chami et la secrétaire d’Etat chargée de l’enseignement scolaire, Latifa El Abida, et côté Microsoft Corporation par le directeur général de Microsoft Maroc, Bertrand Hommell. Cet accord de partenariat vise à mettre en œuvre une série d’initiatives fondées sur trois volets essentiels, à savoir le développement humain à travers la modernisation du secteur éducatif, le développement économique et la modernisation de l’administration. Dans le domaine du développement humain, l’accord prévoit la création d’un centre d’éducation à l’excellence  permettant aux acteurs du monde de l’éducation d’expérimenter et de s’approprier les nouvelles technologies, la mise à disposition de supports pédagogiques permettant de faciliter l’initiation aux TIC et d’acquérir le savoir-faire nécessaire. Il prévoit aussi la mise en place des Académies Microsoft au sein des Universités et autres centres de formation afin de permettre aux élèves ingénieurs de développer leur pratique des technologies Microsoft. Dans le domaine du développement économique, l’accord prévoit la création d’un centre d’innovation Microsoft. Celui-ci aura pour mission le soutien et l’accompagnement de l’industrie du logiciel au Maroc. Le troisième volet de cet accord concerne la modernisation de l’administration. Et cela à travers l’engagement de Microsoft à soutenir l’Etat marocain dans sa stratégie de modernisation de l’administration publique et le partage des bonnes pratiques dans le secteur public dans le monde. Par ailleurs, dans la matinée de la même journée à Skhirat, le président-directeur général de Microsoft corporation, Steve Ballmer, et Khaled Bichara, membre du directoire d’Orascom Telecom Holding, ont procédé au lancement officiel du nouveau portail MSN Maghreb. Ce nouveau portail, créé en joint-venture entre Microsoft et LINKdotNET (opérateur de MSN Arabia et filiale d’Orascom) offrira «le meilleur contenu d’informations et de divertissement global et local et donnera accès au plus célèbre et au plus complet des fournisseurs de services en ligne», ont indiqué ses concepteurs au cours d’une conférence de presse. Les services de MSN Maghreb seront offerts en langue française à destination des utilisateurs du Maroc, de Tunisie et d’Algérie. D’ores et déjà Windows Live messenger compte quelque 3,6 millions d’usagers au Maroc et un total de 5 millions à l’échelle de ces trois pays du Maghreb. La particularité de ce portail est de permettre au public maghrébin l’accès instantané à des informations internationales et régionales de dernière minute sur l’actualité du spectacle, du sport et de la consommation.Par la suite, MSN Maghreb permettra aux visiteurs d’avoir accès aux services Windows live messenger, Windows live hotmail ou encore Windows live spaces. Pour le PDG de Microsoft, le Maghreb est un marché très porteur grâce à sa population, l’une des plus jeunes au monde et pour laquelle les services en ligne deviennent un élément central de la vie quotidienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *