«Nous sommes là pour le droit, la justice et la vérité»

«Je pense qu’il est très important que nous soyons ensemble, Européens et citoyens arabes », a souligné Luisa Morgantini dimanche soir. « Il se passe des choses horribles.
Les Palestiniens sont occupés militairement, et tous les jours, il y a des souffrances qui doivent se terminer ». Député européenne, et porte-parole de l’Association Pour la Paix, Mme Morgantini lutte depuis une dizaine d’années sur le terrain, effectuant de nombreux aller-retours au Proche-Orient, et intervenant diplomatiquement sur la résolution du conflit israélo-palestinien. Après s’être intéressée à ce dossier dès 1982, en donnant des conférences en Italie sur la situation dans les territoires occupés, elle est devenue membre de la délégation pour les relations avec le Conseil législatif palestinien. D’où son regard très précis – et précieux – sur le sujet. « Il est nécessaire que la communauté internationale fasse quelque chose pour arrêter l’occupation militaire. Nous devons protéger la population palestinienne qui est menacée, tuée par l’armée israélienne », a-t-elle expliqué, précisant que la paix passe nécessairement par « la fin de l’occupation militaire ». Avec 210 autres Italiens, Luisa Morgantini était encore au Proche-Orient il y a quelques jours, avant d’être exclue par les autorités israéliennes pour s’être interposée contre les forces armées le 10 janvier dernier. « Il n’est pas possible de garder le silence lorsque l’on voit ce qui se passe en Palestine » a-t-elle ajouté, soulignant aussi la responsabilité de la communauté européenne et celle de la Ligue arabe qui ont, selon elle, un « rôle à jouer ». « Nous faisons en Palestine ce que les Nations-Unies doivent faire et ne font pas », a-t-elle également dénoncé. « Nous, nous y allons pour le droit, la justice et la vérité. Nous manifestons de manière pacifique aux côtés des Palestiniens, mais aussi avec les Israéliens qui veulent la paix. Tous les jours en Palestine, je constate que les droits de la population sont violés ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *