Opération de ratissage et bombardement des refuges de groupes armés en Kabylie

Un dispositif militaire impressionnant a été déployé, dès la matinée du mercredi, dans les alentours d’Aït Yahia, qui surplombe un vaste territoire boisé, au relief accidenté, compris entre Mekla au nord et Illoula à l’est (Kabylie) alors que des bombardements intensifs ont ciblé certaines zones de cette région, où l’on soupçonne la présence d’un groupe armé, précise-t-on de même source.

Des hélicoptères de combat, des milliers de soldats équipés de matériel sophistiqué ont été mobilisés. Des rafales, des tirs sporadiques et des bombardements ont été entendus durant toute la journée du mercredi, rapporte le quotidien Liberté.

De nombreux officiers supérieurs de l’armée algérienne se sont rendus, mercredi, à Tizi Ouzou, dans le but de coordonner les opérations et voir sur place quelles sont les possibilités d’action en vue d’une riposte contre les groupes armés, indique pour sa part, le quotidien El Watan.

C’est une véritable toile d’araignée qui vient de se dresser dans toute la région de Kabylie, et particulièrement dans la wilaya de Tizi Ouzou (103 km à l’est d’Alger) où plusieurs barrages dressés par l’armée, la gendarmerie, la brigade mobile de la police judiciaire et la police communale sont installés sur chaque tronçon routier.

Selon la presse, citant des sources sécuritaires, la mission des différents services de sécurité est toutefois des plus difficiles car le relief est très accidenté par endroits, soulignant que les nouvelles recrues en grand nombre de la région, qui ne sont pas encore identifiées, peuvent facilement s’échapper des mailles des services de sécurité ce qui complique davantage la mission de l’armée et des autres services de sécurité.

Les auteurs des sept attentat ont utilisé des voitures volées et bourrées, d’explosifs mélangés à des morceaux de ferraille, de boulons et de clous.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *