Oubliés par la campagne

ALM : Qu’attendez-vous du prochain gouvernement et de la Chambre des représentants ?
Miloudi Moukhareq : Nous, en tant que travailleurs, et en tant que centrale syndicale, nous jugeons le gouvernement et les instances représentatives non pas seulement leurs intentions, mais selon les actes. Et donc, nous attendons du prochain gouvernement et de la prochaine Chambre des représentants des initiatives concrètes pour améliorer les conditions de vie et de travail des masses laborieuses.
Comment évaluez-vous la dernière campagne électorale ?
A mon avis, tous les partis ont dit la même chose mais sans évoquer les moyens d’action qu’ils comptent mobiliser pour concrétiser leurs projets. A cela s’ajoute l’émiettement du champ politique divisé et tiraillé par 26 partis politiques. Sur ce, tout porte à croire que le scrutin du 27 septembre 2002 est un vote de sanction et un vote de protestation contre la gestion politique des affaires publiques dans notre pays.
En qu’en est-il du Code de travail?
Nous combattons ce code de travail réactionnaire et rétrograde. D’ailleurs, les partis qui ont insisté dans leur programme politique sur l’adoption du code de travail, le référendum populaire du 27 septembre les a sanctionné en les reléguant au dernier rang des partis en lice.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *